Accueil Société

Un scénario optimiste permettrait des assouplissements fin avril, début mai selon Steven Van Gucht

M. Van Gucht a souligné que les politiques ne veulent plus se laisser enfermer dans des valeurs concrètes comme seuil à atteindre. Il est donc particulièrement important d’examiner la tendance et le niveau croissant de la vaccination.

Temps de lecture: 2 min

Dans le scénario le plus optimiste, un assouplissement des mesures serait possible à partir de la fin du mois d’avril ou du début du mois de mai, a fait savoir vendredi à Belga le virologue Steven Van Gucht.

M. Van Gucht a souligné que les politiques ne veulent plus se laisser enfermer dans des valeurs concrètes comme seuil à atteindre. Il est donc particulièrement important d’examiner la tendance et le niveau croissant de la vaccination. « Si nous assurons un bon suivi des mesures, nous pourrons progressivement accorder plus d’assouplissements dans la seconde moitié du mois d’avril ou au début du mois de mai », a précisé M. Van Gucht. À condition toutefois que le nombre d’admissions à l’hôpital soit inférieur à 100 par jour et que la tendance soit négative.

Le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem a expliqué qu’il y avait principalement deux scénarios. « On exclut le troisième qui serait celui d’une quatrième vague. Il n’y a aucune raison de le penser à ce stade. On pourrait donc rester sur un plateau élevé, plus élevé que celui qu’on a connu en décembre, janvier et février. C’est le scénario pessimiste, c’est-à-dire, avoir en permanence 400, 500, 600 patients en soins intensifs, c’est difficile à soutenir. Soit, un scénario plus optimiste, dans lequel nous entamerions une descente avec moins de 100 admissions à l’hôpital par jour ou moins de 200 ou 300 patients hospitalisés en soins intensifs », conclut-il.

À lire aussi Vaccination à l’AstraZeneca à Bruxelles: «La confiance a baissé, les gens sont inquiets»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par BEECKMAN Marc, samedi 10 avril 2021, 9:49

    Si le virus de la covid s'attaquait en priorité à la bêtise, ces Experts de la tendance liberticides (André, Van Ranst, Vlieghe, Molenberghs , Falcon bizarre ils sont tous flamands ou travaillent en Flandres pour le premier!) auraient de bonnes chances de se trouver balancé comme prioritaire sur les listes de vaccination. Ceux-là ne sont que des statisticiens pas des médecins, ils ne voient pas les personnes qui se cachent derrière leurs chiffres, seules ceux-ci comptent pas les êtres. Dès notre naissance, nous vivons avec un risque de mort, et la vie n'existe que si elle peut-être vécue ! Alors on peut l'enfermer dans des éprouvettes afin de la dissimuler au spectre de la mort, la continuer en souffrance et sans plus aucuns attraits, en ne maintenant que les fonctions primaires (manger dormir travailler et respirer ) cela ne fera que la disqualifier et vous l' aurez perdu ... cette vie tant chérie... au détriment de la seule survie! Pourquoi a-t-on ostracisé nos experts Jean luc Gala, Yves Coppieters ? Ceux-la; vrais médecins, tiennent compte dans leur analyse de l'humain, être social et vivant par ses contacts, sa culture, ses rêves, ses voyages, ses amours.... L’Euthanasie, légalisé en Belgique, plaide pour le choix de sa fin de vie or ici une clique de pseudo-scientifiques décident de nous tuer par enfermement collectif, c'est un meurtre ! Aussi rendez nous la vie et nos libertés !

  • Posté par Albin S. Carré, vendredi 9 avril 2021, 17:32

    Que ces gens, à l'abri des soucis financiers se rendent enfin compte! que permettre aux entreprises de fonctionner et à tous les citoyens de travailler est absolument essentiel! Est-il acceptable qu'un entreprise qui occupe trois personnes en plus du patron n'ait pu travailler que neuf semaines au cours des sept premiers mois (28 semaines) de son exercice social? Aides reçues: 1) les employés, 75 % de leur salaire (chômage corona. 2) Le patron, rien du tout, pas droit. 3) La société, une srl: 3750 € d'aide pour couvrir tous les frais tels loyers, PI, pécule de vacances, électricité, eau, abonnements internet, téléphone, Bancontact, secrétariat social, comptable, TVA sur période d'activité, acomptes ONSS mensuels, frais bancaires, impôts sur l'exercice précédent déjà écorné de 10 semaines d'arrêt forcé ,etc...

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 9 avril 2021, 16:23

    Sauf que lui n'a pas la même notion d’assouplissement que nous... Aller au resto est un assouplissement une bulle de 6 dans le jardin masqués sous la pluie n'est pas un assouplissement

  • Posté par Legarou Marcel, vendredi 9 avril 2021, 16:05

    Comment encore croire les dire de ces clowns qui nous baladent depuis des mois ?

  • Posté par Tagnon Patrick, vendredi 9 avril 2021, 15:48

    On a déjà tellement déchanté sous la dictature des chiffres et des experts pessimistes...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko