Accueil Culture

Hommage: ainsi vivait Jacques De Decker

Ecrivain, journaliste, dramaturge, agitateur d’idées, grand serviteur des Arts et des Lettres, Jacques De Decker disparaissait l’an dernier à l’âge de 74 ans. Enterré dans un anonymat de circonstance, covid oblige, il tient aujourd’hui sa revanche posthume. Près de 200 plumes, célébrités et amis, le racontent dans un très beau livre, conçu par son épouse, Claudia Ritter.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 9 min

Ils sont près de 200. Artistes, écrivains, musiciens, journalistes, dessinateurs… Sommités et anonymes. Personnalités publiques, mais aussi proches, parents, voisins. Belges, du nord comme du sud du pays. Européens, aussi, qui s’expriment qui en anglais, qui en allemand, qui en catalan… « Ils sont venus, ils sont tous là », comme dans la chanson d’Aznavour. Rassemblés pour une ronde schnitzlerienne autour d’une tombe imaginaire. Comme à des funérailles d’antan, du temps d’avant le covid : ce bon vieux temps où, pour pleurer un ami, un parent, un proche, parfois même un concurrent qui vous quittait à jamais, on prenait précisément son temps, et autour de la mémoire du cher disparu, on se souvenait, et l’on se mettait chacun à raconter. « Je me souviens, Jacques… »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs