Accueil Société Régions Wallonie

Gare de Namur: le mât du pont a été hissé avec succès (photos et vidéo)

La manipulation a pris environ une heure et demie. Des aménagements ont ensuite été réalisés pour maintenir la structure dans sa position provisoire.

Temps de lecture: 3 min

Le mât du pont à haubans qui doit permettre aux bus du TEC d’atteindre leur nouvel emplacement sur le toit de la gare des trains de Namur a été hissé avec succès vendredi matin, indique la SNCB.

L’opération a commencé vers 09h00 après quelques vérifications techniques. Le mât en acier, mesurant 40 mètres de long pour un poids de 75 tonnes, a été soulevé à l’aide d’une grue pouvant supporter 750 tonnes. Une rotation a ensuite été effectuée pour le poser dans sa base.

La manipulation a pris environ une heure et demie. Des aménagements ont ensuite été réalisés pour maintenir la structure dans sa position provisoire.

Des dizaines de personnes impliquées

Plusieurs dizaines de personnes ont été impliquées dans le placement du mât réalisé par la société andennaise Techno Métal Industrie. Celui-ci avait au préalable été acheminé par la route dans la nuit de lundi à mardi. L’ensemble des travaux étaient supervisés par la société Franki, responsable du chantier.

Le placement des haubans qui supporteront le tablier du pont débutera dans une dizaine de jours et devrait être terminé en juillet. La fin des travaux de la nouvelle gare multimodale de la capitale wallonne est, pour sa part, prévue pour le quatrième trimestre 2021.

« Le pont haubané a pour principal avantage de laisser la surface au sol libre », a expliqué Thierry Corda, chef de projet à la SNCB. « C’était très important ici à Namur car l’ouvrage a une portée de 80 mètres et on ne pouvait pas mettre de fondations au sol vu la configuration des lieux. »

« En pratique, presque tout le poids est supporté par le mât. Les haubans se chargent ensuite de répartir les charges », a-t-il encore précisé.

Réaménagement global

Outre l’installation de la gare des bus sur son toit, le chantier de la gare des trains inclut la modernisation de l’étage voyageurs, la rénovation de l’accès au bâtiment historique côté boulevard de Chiny et la construction d’une zone « Kiss & ride ».

NAMUR TRAIN STATION BRIDGE CONSTRUCTION (3)
NAMUR TRAIN STATION BRIDGE CONSTRUCTION

« A terme, le réaménagement de l’ensemble de l’étage voyageurs permettra de fluidifier leur circulation et donc d’améliorer leur confort », soulignent la Ville de Namur, la SNCB et leurs partenaires. « L’ouverture de l’accès par l’aile Chiny permettra aussi à une partie des voyageurs de se rendre facilement à ce premier étage depuis le côté Est. »

« En outre, la gare sera mieux accessible à tous, y compris les personnes à mobilité réduite, grâce à la prolongation de trois ascenseurs des quais vers la gare des bus. L’intermodalité sera également renforcée, puisque les navetteurs qui se rendent à la gare ferroviaire en bus pourront y accéder directement via son toit. Enfin, de grandes ouvertures dans la toiture permettront d’apporter une belle luminosité à l’ensemble de l’étage voyageurs », précise encore les partenaires.

Quelque 400 trains desservent la gare de Namur chaque jour en semaine. Ce sont aussi 1.300 départs de bus qui y sont attendus dans sa nouvelle mouture, multimodale donc.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs