Accueil Société

Coronavirus: la baisse des hospitalisations continue, mais la pression augmente sur les soins intensifs (infographie)

Comme les hospitalisations, le nombre de nouvelles infections diminue chaque jour avec une moyenne de 3.594 contaminations toutes les 24h. Cependant, la pression augmente sur les soins intensifs.

Temps de lecture: 1 min

Une moyenne de 250 personnes atteintes du covid-19 ont été hospitalisées entre le 2 et le 9 avril, soit une baisse de 9 % par rapport à la semaine dernière.

Pression sur les soins intensifs

Le nombre d’admissions dans les hôpitaux est en baisse par rapport à la semaine passée, mais la pression augmente sur les soins intensifs où l’on dénombre un total de 925 lits occupés, soit une augmentation de 15 %.

Les décès sont toujours à la hausse avec une moyenne de 41 personnes décédées par jour. Il s’agit d’une hausse de 47 %.

Comme les hospitalisations, le nombre de nouvelles infections diminue chaque jour avec une moyenne de 3.594 contaminations toutes les 24h.

Taux de positivité et vaccination

Le taux de positivité du virus est quant à lui de 8,21 %.

1,7 million de personnes ont reçu une première dose du vaccin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, samedi 10 avril 2021, 15:34

    Mais c'est faux...plus de 4800 contaminations le 9 avril...les hospitalisations vont reminter...

  • Posté par Gil Vicente, samedi 10 avril 2021, 15:32

    Pas envie de me moquer car la situation est très difficile pour tout le monde et, peut-être encore plus pour les jeunes qui, dans la grande majorité, sont respectueux des consignes. Ceci étant, on ne va pas pouvoir continuer à vivre privés de libertés démocratiques parce que la majorité des pays ont décidé de réduire, sans discontinuer, les structures médicales à un niveau dont on ne connaît pas la fin. À ce sujet, je pense qu’aucun programme ni homme politique ont jamais fait mention d’économies de ce type et, pourtant, c’est en œuvre depuis des années. Et, aujourd’hui, nous supportons le résultat de cette destruction. C’est cela qui devrait nous mettre en colère et pas autre chose.

  • Posté par Gil Vicente, dimanche 11 avril 2021, 16:28

    M. Massacry - Je n’ai pas qualifié les mesures de liberticides, même si tel est le constat, car elles se justifient par rapport à la capacité hospitalière et qu’en conséquence je peux les comprendre. De même, je suis tout à fait conscient qu’en Belgique nous avons une structure médicale et hospitalière très enviable, pour ne pas dire parmi les meilleures du monde, mais en temps normal et pas pour face à une situation de crise comme nous connaissons actuellement.

  • Posté par massacry olivier, dimanche 11 avril 2021, 14:10

    Massacry avec Y, svp. En tout les cas la solution ne consiste pas en l'augmentation exponentielle des hospitalisations pour causes covid. Et oui justement pour en pas accabler encore plus le personnel hospitalier, c'est même la raison des mesures actuelles que vous qualifiez de liberticides! Quant à la rumeur de la diminution drastique et systématique je vous invite une nouvelle fois à lire ce rapport, il n'est pas long!

  • Posté par Gil Vicente, dimanche 11 avril 2021, 10:55

    M. Massacri - Je n’ai pas la prétention de connaître la solution. Je constate que la gestion de la crise est basée principalement sur une structure hospitalière qui n’est pas conçue pour faire face à une pandémie. Mais, au quotidien, allez dire à un infirmier (ère) que s’occuper seul(e) de 30 patients pendant son service est normal et judicieux.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko