Accueil Société

Coronavirus: «Pour ceux qui s'inquiètent d'une thrombose, il est préférable de se faire vacciner», selon un spécialiste

Le professeur Thomas Vanassche, spécialiste des maladies sanguines et vasculaires a expliqué le lien possible entre le vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca et la prévention des thromboses chez les personnes qui ont été vaccinées avec ce vaccin.

Temps de lecture: 2 min

Le professeur Thomas Vanassche, spécialiste des maladies sanguines et vasculaires à l'UZ Leuven et vice-président de la Société belge de thrombose et d'hémostase, a expliqué le lien possible entre le vaccin contre le coronavirus d'AstraZeneca et la prévention des thromboses chez les personnes qui ont été vaccinées avec ce vaccin. Pour le spécialiste, «ceux qui s'inquiètent d'une thrombose, il est préférable de se faire vacciner contre le covid-19». Pour rappel, il y a actuellement environ 200 cas connus de thrombose en Europe et au Royaume-Uni, sur un total de 34 millions de personnes vaccinées. On dénombre actuellement 18 cas mortels.

« Aucun lien »

Selon le professeur Vanassche, un effet secondaire rare est connu depuis un certain temps avec les activations immunitaires telles que les vaccinations, mais aussi les infections ou les inflammations. Un anticorps aléatoire est formé, ce qui active les plaquettes et conduit à un caillot de sang. « Ce phénomène extrêmement rare peut donc se produire après une vaccination, mais aucun lien n'a encore été établi avec un type spécifique de vaccin », souligne M. Vanassche.

De plus, le risque de survenue d'une thrombose lors d'une infection au coronavirus est beaucoup plus élevé que le risque de cette complication rare après la vaccination : les chiffres exacts ne sont pas disponibles, mais entre 10 et même 60 % des patients hospitalisés pour une infection au coronavirus connaissent une thrombose. « Les personnes qui craignent une thrombose devraient donc se faire vacciner contre le covid-19 », conclut M. Vanassche.

Pour l'instant, d'ailleurs, aucun facteur de risque n'a été identifié pour l'effet secondaire après la vaccination. « Aucun facteur spécifique au sexe n'a été identifié à ce jour pour cet effet secondaire », précise le Dr Vanassche. « Les thromboses classiques, en revanche, sont beaucoup plus fréquentes chez les femmes. Cette différence est encore plus marquée dans les groupes d'âge plus jeunes. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Pigeon Pierre, dimanche 11 avril 2021, 22:17

    Dans quelques mois, les vaccinés reprendront une vie normale, tandis que les anti-vaccins se calfeutreront chez eux, sans possibilité de reprendre une vie sociale (resto, cinéma, théâtre, concert, voyages, ...). Partout, on vous demandera une preuve de vaccination. Les tests PCR seront abolis car trop chers. C'est maintenant qu'il faut choisir... ;-)

  • Posté par curto calogero, dimanche 11 avril 2021, 14:10

    Présenter nous se professeur, ont connaît rien sur lui et ses réalisations concrète.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 11 avril 2021, 18:48

    Pour votre information (à nouveau) : [https://www.kuleuven.be/wieiswie/en/person/00064927]. Ouvrir: "Council, programme commitee and network memberships", "Publication list", et "Publication Search" par exemple.

  • Posté par ... Jacques, dimanche 11 avril 2021, 2:24

    Quand les medias vont-ils arrêter de nous abreuver de propagande vaccinale et nous donner des vraies informations. Il y a plein de choses qui se passe à l'international et nous devons aller sur Internet pour en prendre connaissance. Quant à la vaccination Covid, que ceux qui ont peur du virus se vaccinent (tout en sachant que ces injections génétiques sont encore tous en phase expérimentale) et qu'ils n'oublient pas qu'ils ont un système immunitaire et qu'il existe des traitements contre le Covid (oui oui mais les medias n'en parlent pas non plus).

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 11 avril 2021, 8:55

    Et en effet, "qu'ils n'oublient pas qu'ils ont un système immunitaire". Heureusement ! C'est sur le principe d'activation de ce dernier "préalablement au contact avec le pathogène" que reposent TOUS les vaccins.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko