Accueil Monde États-Unis

«Un des vaccins contre le coronavirus devrait s’appeler ‘Trumpcine’», selon Donald Trump

Donald Trump s’est attribué le mérite d’avoir développé un vaccin contre le coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien président américain Donald Trump a estimé qu’un des vaccins contre le coronavirus devrait porter son nom, selon un discours prononcé devant les instances du parti républicain à Mar-a-Lago, la résidence du milliardaire en Floride. Il a par ailleurs réitéré des affirmations non prouvées selon lesquelles une fraude électorale a entaché l’élection présidentielle du mois de novembre et s’en est pris au chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, rapporte The Washington Post.

Donald Trump, qui est resté dans l’ombre depuis son départ de la Maison Blanche et son exclusion du réseau social Twitter après les émeutes au Capitole, a entres autres attaqué l’épidémiologiste américain Anthony Fauci dans son discours. D’après un auditeur, Trump aurait dit que Fauci n’était respecté que parce qu’il s’est toujours montré critique envers l’ancien président.

Donald Trump s’est ensuite attribué le mérite d’avoir développé un vaccin contre le coronavirus. « Ils devraient l’appeler ’Trumpcine », a-t-il déclaré. Il a également fait l’éloge de la gestion de la pandémie par son gouvernement, bien qu’il soit resté particulièrement silencieux sur les plus d’un demi-million de morts du coronavirus aux Etats-Unis. Depuis la campagne de vaccination massive, qui a débuté après la passation de pouvoir à Washington, le nombre d’infections et de décès a sensiblement diminué.

L’ancien président a en outre accusé le leader des républicains au Sénat Mitch McConnell – pourtant longtemps un de ses alliés fidèles mais qui ne l’a pas soutenu dans ses accusations de fraude électorale – de ne pas avoir assez fait pour qu’il reste à la Maison Blanche. « Si c’était Schumer, au lieu de cet ’enfoiré stupide’ de McConnell, cela ne se serait jamais produit », a dit Trump, faisant référence au chef de la majorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer. « Ils l’auraient contesté », a-t-il souligné.

À lire aussi Le Nouveau-Mexique vaccine plus vite que son ombre

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

54 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, mardi 13 avril 2021, 20:58

    Dire que pas loin de 70 millions d'américains ont voté pour qu'on élise ce clown président.

  • Posté par Corbiaux Thierry, lundi 12 avril 2021, 20:53

    Trumpcine???.... une nouvelle marque d'eau de javel?

  • Posté par Vanhelleputte Stefan, lundi 12 avril 2021, 2:09

    Ce n'est pas une mauvaise idée : être vacciné par la Trumpcine consisterait à ne pas être vacciné du tout. Pq pas ?

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , dimanche 11 avril 2021, 18:24

    Ben voyons, s'attribuer le mérite du vaccin après avoir pendant l'essentiel de 2020 nié la gravité de la maladie, nié l'utilité de porter un masque, nié la nécessité du confinement, joué au fier à bras dans le genre "même pas peur" après avoir contracté une forme sévère du virus et bénéficié d'un traitement médical de faveur inaccessible au commun des mortels , après avoir totalement négligé la gestion de la pandémie laissant les Etats livrés à eux-mêmes ce qui a entraîné des dizaines et des dizaines de milliers de décès supplémentaires qui auraient pu être évités, monsieur, obsédé par sa future campagne électorale à soudain compris que son meilleur argument serait la découverte et la mise en production d'un vaccin avant novembre, et de fait des milliards ont été libérés à cet effet... Et dès ce moment il n'a pas arrêté de proclamer que ce futur vaccin serait accessible en octobre, et ce contre toute évidence... Quand on pense qu'on va peut-être, voire sans doute , le retrouver en 2024 pour quatre nouvelles années de crétinisme absolu, il y a de quoi désespérer. Mais il est peut-être encore temps de débloquer des fonds pour la recherche d'un vaccin contre le trumpisme et ses variants très contagieux , à savoir le racisme, les armes à feu généralisées, le mensonge systématique érigé en principe de gouvernance, la vulgarité etc,etc..

  • Posté par Sevrin José, dimanche 11 avril 2021, 17:25

    Quel homme exceptionnel. Un exemple pour l'humanité. Santo subito !

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs