Accueil Société

Sofagate: une pétition lancée par des femmes demande la démission de Charles Michel

Des associations ont lancé une pétition qui a recueilli en moins de deux jours plus de 2.500 signatures en Belgique, en France, en Italie et même hors de l’Union européenne.

Temps de lecture: 2 min

Des associations de femmes européennes ont écrit au président du Conseil européen, Charles Michel, pour lui demander de démissionner après l’affaire du « Sofagate » – l’affront protocolaire ressenti par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à Ankara.

Ces associations ont lancé une pétition qui a recueilli en moins de deux jours plus de 2.500 signatures en Belgique, en France, en Italie et même hors de l’Union européenne.

Émanant de la Fondation Millenia, Fondation internationale d’utilité publique pour l’autonomisation des femmes et l’égalité, elle décrypte les « trois erreurs majeures » commises par M. Michel lors d’une rencontre, mardi à Ankara avec le chef de l’Etat turc Recep Tayyip Erdogan, qui, outre celui fait à la présidente de la Commission, « constituent un affront à l’égard de toutes les femmes ».

Selon les signataires, ces trois erreurs vont « à l’encontre de la diplomatie, de l’UE et des droits humains et particulièrement des droits des femmes ».

« Considérant ces trois erreurs graves, il est évident que de pâles excuses ne résoudront pas le vide politique que vous avez (M. Michel) creusé pour l’Europe face à ses citoyen-ne-s ni face au monde dont la plupart des organes de presse ont répercuté l’incident en s’en moquant », ajoutent ces femmes.

« Nous sollicitons donc votre démission du poste de président du Conseil européen », concluent-elles.

À lire aussi «Sofagate» à Ankara: «Charles Michel donne l’impression de ne pas avoir pris la mesure de ce que la scène a produit comme symbole»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

71 Commentaires

  • Posté par Rauis Julien, mardi 13 avril 2021, 15:12

    On titre "pétition" et on ne met pas le lien dans l'article ... encore du grand journalisme mouillé...!!

  • Posté par Lahure Annie, lundi 12 avril 2021, 21:20

    Entièrement d'accord avec vous, Epictète. Voici d'ailleurs un lien vers l'argumentation de TRT international (bon, télé nationale turque, mais sources traçables) et vers la video de l'arrivée de nos deux mandataires européens : Michel en 1 et von der L. en 2. Vous verrez qu'il n'y a pas encore de mouvement d'humeur de Mme von der L. à ce moment-là, et qu'elle accepte naturellement la position protocolaire après Michel. https://www.trtworld.com/turkey/european-officials-turkey-followed-eu-protocol-during-ankara-meeting-45754 https://www.youtube.com/watch?v=roQQNus1LIk J'ajouterai que dans le protocole diplomatique en Belgique, le Président du Conseil et même le(la) Ministre des Affaires Etrangères du pays se placent avant la ou le Président(e) de la Commission de l'UE; et que même le cardinal de Belgique et le nonce apostolique sont positionnés avant les Président(e)s du Conseil et de la Commission UE !!! Dans le quatuor dont question, VDL était bien en toute dernière position de préséance protocolaire, et elle n'était pas sans le savoir. C'est pourquoi on lui avait assigné un sofa identique à celui du Ministre des AF et Ministre d'Etat turc placé avant elle dans le protocole. Et il est clair qu'Erdogan n'allait pas lui faire de cadeau de galanterie, d'abord parce qu'il est ce qu'il est, mais aussi parce que les contacts internationaux, ce n'est pas une de ces réceptions mondaines entre fonctionnaires européens, et enfin parce que la TR est maintenue à l'écart du club. Pourquoi et pour quoi donc l'aurait-il fait ? C'est donc plus facile et surtout politiquement opportun pour le groupe chrétien de l'UE de tirer sur Charles Michel. De communiquer à la presse des plans coupés laissant croire qu'on n'avait pas prévu de siège pour cette pauvre Mme von der L. De faire appel à l'internationale calotine pour étaler dans la presse de saints et indignés commentaires de cet événement d'importance majeure. Cette récupération politique, c'est enfin et surtout lâche et indigne vis-à-vis de la cause des femmes turques, qui sert de prétexte à ce bidouillage et scandaleux règlement de compte interne à l'UE. Nulle trace dans la presse belge de ce qui a été dit à Ankara ce jour-là. On trouve seulement sur le site des infos Turquie en français que des considérations économiques et migratoires très vagues ont été émises, rien d'autre. Pour ceux que ça intéresse, voici la communication turque : https://www.trt.net.tr/francais/turquie/2021/04/06/le-president-erdogan-a-recu-charles-michel-et-ursula-von-der-leyen-1615865 Ursula von der joue donc les héroïnes féministes bafouées, mais qu'a-t-elle fait et dit de concret pour les femmes dans le cadre de ce déplacement ? Tout ce cirque, à quoi ça sert ? Erdogan, qu'est-ce qu'il doit se gausser ! C'est de l'eau à son moulin...

  • Posté par epictete epictete, lundi 12 avril 2021, 12:32

    A la lecture des informations des sites européens (ci dessous), il y aurait bien une hiérarchie entre le Conseil (chefs d'Etats) et la Commission qui n'est qu'un pouvoir exécutif (gouvernement) composé de commissaires (ministres) proposés par les (chef d'états). La place de VDL serait donc correcte en face du premier ministre Turc sur les sofas. Un élément complémentaire est le fait que la présidente de la Commission est UN DES membres du Conseil au même titre que les 27 chefs d'Etats présidé par le président ..du Conseil. "Les membres du Conseil européen sont les chefs d'État ou de gouvernement des 27 États membres de l'UE, le président du Conseil européen et le président de la Commission européenne." https://www.consilium.europa.eu/fr/european-council/ "La Commission européenne est la branche exécutive de l'Union européenne. Politiquement indépendante, elle est chargée d'élaborer des propositions législatives et met en œuvre les décisions du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne." https://europa.eu/european-union/about-eu/institutions-bodies/european-commission_fr l

  • Posté par DELFORGE DOMINIQUE, dimanche 11 avril 2021, 23:17

    Tout à fait d'accord avec Björn Deckers. Je pense que Mr André ou Mr Marc n'a au mieux pas vraiment saisi l'enjeu, au pire approuve le geste tellement élégant de Mr Michel ! Le machisme ou une certaine "Belgique à papa" a encore de beaux jours, cachés sous des pseudo-explications inadéquates. Bonne soirée

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 11 avril 2021, 23:01

    @André Georges Marc, votre blabla ronflant est assommant et ne parle pas de l'essentiel. On ne parle pas ici de traités européens mais de protocole diplomatique. Primo, il est d'usage et vous semblez l'ignorer en terme de protocole que les présidents du Conseil de de la Commission soient traités au même rang. On vous mettra d'ailleurs au défi, vous qui êtes si bien documenté, de nous trouver un autre épisode mufle comme celui qui s'est déroulé en Turquie. Je vous souhaite une bonne nuit blanche infructueuse!!! Deuxio, et certainement dans le contexte ou M. Erdogan vient de quitter le traité d'Istanbul sur la violence contre les femmes, il était plus que jamais du devoir de Charles Michel de marquer le coup et certainement pas de cette façon!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko