Accueil Belgique Politique

Turbulences autour d’Opaline Meunier, tourments au CDH

La présidente des jeunes CDH est la cible d’accusations – en off –, pour sa gestion financière. Elle demande à être entendue par le comité de déontologie du parti. Lequel se cherche désespérément.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Pas confort dans les sondages, relégué dans l’opposition à tous les étages (dans un pays où, si vous additionnez fédéral et Régions, quasi tout le monde est au pouvoir), le CDH peine à se relancer. Le questionnement en son sein est une vraie boule à facettes, et personne ne danse. Dans ce contexte, la crisette autour d’Opaline Meunier ajoute à l’ambiance.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, lundi 12 avril 2021, 9:19

    Par contre le syndicalisme (palliatif) chrétien gentillet tendance "chansonnettes et feu de camp" a le vent en poupe! Comprenne qui pourra...

  • Posté par BONHIVERS Marc-Michel, lundi 12 avril 2021, 9:14

    Très étonné de lire : "Ce qui n’est pas du goût de Maxime Prévot, président, ni des centristes-humanistes derrière lui en règle générale, hostiles aux bleus". En effet, que ce soit à la ville de Namur ou à la Province, Prévot (qui est à la droite du centre droit) a tout misé pour faire alliance avec les bleus plutôt qu'avec les rouges et les verts, allant jusqu'à prendre Défi à la Province pour y assurer une courte majorité. Sans doute que son égo l'empêche de fusionner avec les bleus, il y perdrait sa prestigieuse présidence.

  • Posté par John Clive Ahn, lundi 12 avril 2021, 4:12

    Le CDH peine et cherche a se démarquer de la macedoine de fruits centriste. Les errances de Milquet en le debarassant de son identité chrétienne a précipité sa chute. Tous les partis sont humanistes, il n'y a la aucune identité. Un pays qui confie 70% de sa jeunesse a des institutions éducatives chrétiennes devrait avoir une vaste représentation chrétienne au parlement a l'image de l ' Allemagne et des Pays-Bas.

  • Posté par Zsábor Émile, dimanche 11 avril 2021, 22:58

    Rédac-chef : Il y a un espace vide en page 6. Coppi, fournis-nous n'importe quoi. Coppi : Je peux inventer, chef ? Je dirai que c'est des rumeurs, je n'en substantifierai aucune.

  • Posté par Deckers Björn, dimanche 11 avril 2021, 23:16

    Il y a de tout temps des rumeurs sur des rapprochements entre MR et Cdh et cela au moins depuis que Gérard Deprez ex-président du PSC a tenté de rapprocher les partis d'alors PRL et PSC via la chapelle MCC. Donc, il n'y a pas là que de la fumée, il y a aussi du feu. Pour les discussions plus récentes entre Cdh et Défi, levez un peu le nez, on en parle partout, prenez par exemple La Libre. David Coppi aime certainement comme tout les journalistes politiques, la politique fiction; mais il semblerait bien qu'il y aie ici un peu plus que cela. Le Cdh à déjà un pied dans la tombe. Ce sera soit l'adossement à un autre parti, soit le cimetière. De bonnes raison pour penser que ce parti de cabinetards va au moins tenter des sauver quelques places ;p)

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs