Accueil Société

Le vaccin Pfizer/BioNTech est moins efficace contre le variant sud-africain selon une étude

Une étude menée par l’université de Tel-Aviv et Clalit, principale caisse maladie du pays indique que le vaccin Pfizer/BioNTech est moins efficace contre le variant sud-africain.

Temps de lecture: 2 min

Le variant sud-africain du coronavirus est davantage capable de «franchir» les défenses du vaccin Pfizer/BioNTech que les autres formes du virus, ont déclaré dimanche à l’AFP des chercheurs ayant réalisé une étude en Israël.

Cette étude menée par l’université de Tel-Aviv et Clalit, principale caisse maladie du pays, a comparé 400 personnes non vaccinées ayant contracté le covid à 400 autres personnes partiellement ou totalement vaccinées et l’ayant également contracté.

L’Etat hébreu immunise sa population avec le vaccin du duo américano-germanique.

Selon cette étude publiée samedi mais non encore évaluée par des pairs, moins de 1% des contaminations en Israël sont dues au variant sud-africain.

Mais parmi les 150 personnes ayant reçu les deux doses nécessaires du vaccin, «le taux de prévalence (du variant sud-africain) était huit fois plus élevé que chez les personnes non vaccinées», indique l’étude.

« Pas le même niveau de protection contre le variant »

«Cela veut dire que le vaccin Pfizer/BioNtech, bien qu’extrêmement protecteur, n’offre probablement pas le même niveau de protection contre le variant sud-africain du coronavirus» que contre les autres formes du virus, note l’étude.

«Le variant sud-africain est capable, dans une certaine mesure, de franchir la protection du vaccin», a indiqué à l’AFP Adi Stern, professeure à l’université de Tel-Aviv et co-auteure de l’étude.

Mais vu le «très petit nombre de personnes vaccinées infectées» par le variant sud-africain - huit -, c’est «statistiquement insignifiant», a-t-elle estimé.

Deux études publiées en février dans la revue New England Journal of Medicine, menées par les laboratoires Pfizer/BioNTech et Moderna, ont montré une présence d’anticorps après vaccination inférieure chez les personnes infectées par le variant sud-africain, indiquant une protection réduite.

L’étude israélienne est la première à évaluer la capacité du variant sud-africain à contourner le vaccin.

Israël, qui a recensé 835.900 malades dont 6.296 décès, observe depuis plusieurs semaines un recul de l’épidémie grâce notamment à une vaste campagne de vaccination débutée le 19 décembre.

Plus de la moitié (53%) des 9,2 millions d’habitants ont reçu les deux doses du vaccin. Une étude portant sur 1,2 million de personnes en Israël a montré qu’il était efficace à 94%.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Lemaire Paul, lundi 12 avril 2021, 12:00

    Je lis: "statistiquement insignifiant". Donc de même pour l'article.

  • Posté par dams jean-marie, lundi 12 avril 2021, 9:22

    Donc si on se fie aux médias aucun vaccin n'est efficace , alors pourquoi se faire vacciner ? Le problème est la diffusion continue où se mêle le vrai du faux ! Même mon médecin est hésitant malgré son expérience ...

  • Posté par G Jean Luc, lundi 12 avril 2021, 8:59

    Il y a quelques temps, je n'aurais juré que par Pfizer, sans doute parce qu'il était le premier. Maintenant, je me dis qu'en avoir plusieurs de conceptions différentes est quelque chose de positif car certains protègent bien contre un variant et d'autres protègent contre un autre variant. Au final (lorsque tout le monde aura des anticorps naturellement ou par vaccination) il y aura toujours une bonne partie d'immunité collective, quel que soit le variant.

  • Posté par Lermitte Bernard, lundi 12 avril 2021, 8:11

    Je vous signale que le soir supprime les messages qui ne vont pas dans le sens du pouvoir !!!! Le soir ne fait pas son travaille , mais de la propagande Je peux le prouver, je le faire via une chaine très connue comme média libre a

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 12 avril 2021, 10:31

    "Lermitte"/"Turlutte", un passage rapide aux urgences de l'hôpital le plus proche semble indispensable. Soit vous êtes tombé du toit du hangar à Leeuw-Saint-Pierre, soit vous avez fumé/ingéré cette nuit (de manière "abusive") une substance nocive pour votre équilibre mental... équilibre qui ne devait déjà pas être très "effectif" auparavant.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko