Une proposition «intelligente» et «concrète»: ce que pensent les politiques du label «covid safe»

Dans une carte blanche publiée par « Le Soir », Nathan Clumeck, Marius Gilbert et Leila Belkhir remettent en cause la stratégie belge de gestion de crise et proposent un plan B.
Dans une carte blanche publiée par « Le Soir », Nathan Clumeck, Marius Gilbert et Leila Belkhir remettent en cause la stratégie belge de gestion de crise et proposent un plan B. - Photo News

Dans une carte blanche que publie « Le Soir », Nathan Clumeck, Marius Gilbert et Leila Belkhir remettent en cause la stratégie belge de gestion de crise. Ils proposent un plan B, durable, pour contrer l’escalade de désobéissance.

Une proposition qui fait réagir positivement plusieurs responsables politiques, à l’instar de la ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès (MR). Pour l’ancienne Première ministre, « cette carte blanche est une contribution salutaire qui propose une approche intelligente, ciblée et efficace pour un retour progressif et sécurisé vers la normalité ».

Une piste envisagée par le Codeco  ?

Dans l’opposition, François De Smet souligne « une proposition concrète pour dépasser l'approche sectorielle » et « espère que cette piste de label sera sérieusement étudiée par le Codeco (Comité de concertation) », qui se réunira mercredi.

Pour le président régional Bruxelles de DéFI, le député bruxellois Michaël Vossaert estime que « nous devons mettre en place des protocoles de reprise avec l'appui de nouvelles technologies notamment en matière de décontamination de l'air afin d'éviter le yo-yo des fermetures. Le député DéFI, également à la Fédération Wallonie-Bruxelles, affirme qu’il s’agit d’une proposition déjà formulée par son parti.

« Sortir du yoyo actuel »

Egalement dans l’opposition au fédéral, la députée et médecin de formation, Catherine Fonck souhaite « déployer nos armes à 100% avec un plan B », qui « permettrait de sortir du yoyo actuel en conciliant sécurité sanitaire et reprise d’activités ».

Enfin, Alexia Bertrand, députée cheffe de groupe MR au parlement bruxellois, espère que les propositions de Nathan Clumeck, Marius Gilbert et Leila Belkhir fassent réagir le commissaire corona Pedro Facon et le gouvernement fédéral.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous