Accueil Monde Proche-Orient

Proche-Orient: un attentat sur la base de Natanz en Iran relance les tensions avec Israël

Une explosion a gravement endommagé dimanche à Natanz les principales installations iraniennes d’enrichissement d’uranium. Téhéran accuse Israël et veut se venger. L’État hébreu considère la menace nucléaire iranienne comme existentielle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Alors que la semaine dernière des pourparlers indirects à Vienne avaient débuté – plutôt positivement – entre l’Iran et les États-Unis en vue de relancer l’accord sur le nucléaire iranien dénoncé par la feue administration Trump en 2018, une explosion s’est produite sur la base atomique iranienne de Natanz dimanche 11 avril, infligeant de sérieux dégâts qui semblent devoir handicaper les possibilités de l’Iran d’enrichir l’uranium pendant un certain temps.

Ce lundi, le quotidien The New York Times, citant des sources officielles au sein des agences de renseignement américaines et israéliennes, indique qu’Israël est à l’origine de la « grande explosion qui a complètement détruit le système électrique interne indépendant – et fortement protégé – qui alimente les centrifugeuses souterraines qui enrichissent l’uranium ». Les réparations pourraient prendre jusqu’à neuf mois, ajoutent les sources du journal.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par GRILLO JEAN-PIERRE, mardi 13 avril 2021, 18:29

    Il faut quand même reconnaître que la démocratie israélienne s'arrête à ses frontières, et que le 1er ministre (accusations de malversations et de corruption) n'est pas le plus grand démocrate, et surtout soutenu par une droite extrémiste et expansionniste (ce qui rend comiques les reproches adressés à l'Iran!). Pour ce qui concerne le problème des relations avec l'Iran, ce n'est pas à coups de conflits, de coups tordus et d'exactions qu'on apaisera la situation dans la région! Je ne vois pas pourquoi empêcher l'Iran de se doter de centrales nucléaires, comme le prévoyait l'accord laborieusement signé, que l'Iran respectait, et que les USA ont torpillé avec le soutien indéfectible de "Bibi" et ses faucons. Israël dispose déjà et de longue date de l'arme atomique : quelles sont ses craintes? Une attaque atomique (bien téméraire) de l'Iran vouerait ce pays à des destructions massives, et pas seulement de la part d'Israël. Il semblerait finalement que tout se passe comme si Israël voulait jouer "au plus grand et plus fort" dans cette région : ce qui risque de nous conduire effectivement à la guerre

  • Posté par Intjigejlis Gérasimos, lundi 12 avril 2021, 19:54

    C'est assez amusant de constater que dès que l'on aborde de façon critique la politique israélienne comme on aborderait de la même façon critique les dérives d'autres régimes des mots surgissent : sionisme, anti-sionisme, pro-palestinien, gauchiste ......j'en passe et des meilleures. Non, mesdames et messieurs, il ne s'agit pas d'anti quoi que ce soit. Il s'agit simplement d'appliquer de manière universelle des principes de droit et critiquer la politique israélienne ou une certaine politique israélienne n'est pas œuvre d'antisémitisme. D'ailleurs dans le monde actuel opposer les "saintes et pures démocraties" de façade aux régimes dictatoriaux est de plus en plus risqué.

  • Posté par Zsábor Émile, lundi 12 avril 2021, 18:01

    Où l'on constate que le régime (dictatorial) iranien appelle « régime sioniste » la démocratie israélienne qu'il veut rayer de la carte. Voilà qui sont les compagnons idéologiques de Vincent Engel l'antisioniste...

  • Posté par Haegelsteen Philippe, lundi 12 avril 2021, 17:34

    Triste de constater tant de commentaires anti israéliens alors qu'il faudrait plutôt s'inquiéter de l'ingérence et des crimes de l'Iran dans le Moyen Orient et dans le monde. Une dictature qui possèdera bientôt la bombe...

  • Posté par Pablos Gino, lundi 12 avril 2021, 17:31

    Il fût un temps ou je me serais insurgé et vilipendé Israel ,je ne dis pas que j'approuve ,mais quand je vois comment le régime des ayatollahs, Komeini en tête, ont traité les européens ,surtout les français qui leurs avaient pourtant donné l'asile,je me dis allez vous faire foutre débrouillez vous avec l'autre retors.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs