Accueil Société Régions Hainaut

Le «Passenger» d’Arne Quinze à Mons démoli (photos et vidéo)

L’œuvre monumentale éphémère d’Arne Quinze « The Passenger » érigée tout près de la Grand-Place de Mons en ouverture du projet culturel « Mons 2015, Capitale européenne de la Culture » appartiendra bientôt au passé.

Temps de lecture: 1 min

La démolition de l’installation artistique monumentale d’Arne Quinze « The Passenger » a commencé lundi en début de matinée à Mons. Deux grues imposantes se sont attaquées aux milliers de planches qui composaient l’ouvrage emblématique de « Mons 2015 ».

L’œuvre monumentale éphémère d’Arne Quinze « The Passenger » érigée tout près de la Grand-Place de Mons en ouverture du projet culturel « Mons 2015, Capitale européenne de la Culture » appartiendra bientôt au passé.

Seconde vie

L’œuvre connaîtra une seconde vie : le bois utilisé dans la structure sera transformé en pâte à papier et les vis récupérées.

Les travaux de démolition de « The Passengers » ont nécessité de fermer le trafic automobile de la rue de Nimy avant la Grand-Place jusqu’au 16 avril. Des déviations ont été mises en place.

Arne Quinze ne quittera toutefois pas Mons : l’artiste présentera, à partir du 29 mai, sa première grande exposition « My secret garden » au Musée des Beaux-Arts (BAM).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 27 mai 2021, 0:13

    "Oeuvre" ? Et si on pouvait enlever ses horreurs sur la digue d'Ostende, ça ferait du bien.

  • Posté par Martin Marcelle, lundi 12 avril 2021, 19:07

    Bel exemple de l'Art dit "contemporain" -

  • Posté par Raurif Michel, lundi 12 avril 2021, 16:53

    Quelqu'un peut me dire à quoi servait cette horreur ????

  • Posté par Dreumont Christian, lundi 12 avril 2021, 15:05

    Bien d'accord avec les commentaires précédents. Cet argent aurait pu et même dû mieux servir. Aider les moins favorisés aurait été plus utile que payer des tarés qui se prennent pour des artistes.

  • Posté par Godart Jean-Pol , lundi 12 avril 2021, 13:37

    Enfin,cette horreur va disparaître.

Plus de commentaires

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo