Accueil

Une surveillance multi-facettes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La DAO, qui dépend de la Direction générale de la police administrative, a pour mission de veiller sur les événements d’envergure et les incidents pouvant perturber l’ordre public (manifestations, matchs à risques…). C’est son « service Intelligence » qui scrute les réseaux sociaux à la recherche de publications annonçant un événement ou une manifestation pouvant perturber la sécurité publique. Un maximum d’informations sont ainsi récoltées et envoyées aux responsables des différents services d’ordre : « Lorsqu’un événement tel que la « Boum 2 » est annoncé, ils peuvent travailler en explorant le canal de communication, en regardant les profils des personnes qui confirment leur participation, en repérant ce qui pourrait être susceptible d’amener un danger », explique le commissaire Alain Luypaert, responsable du service « I2 » (Internet Investigation-Internet Referral Unit) de la police fédérale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par van Reijsen Inger, lundi 12 avril 2021, 22:17

    Bonjour, la police fédérale n'est plus un corps fonctionnel en tant que tel. Voilà le poisson d'avril, de faire croire aux gens qu'ils sont policiers après avoir volé tenues de combat, équipement, véhicules, canon à eau, chevaux, à la Réserve fédérale. Ces 'policiers' présents en formation de combat au Bois de la Cambre le 1er avril ne sont plus habilités à agir du tout en étant déjà condamnés au pénal. Ils sont là pour casser la joyeuse manifestation après s'être tous échappés de la prison d'Etat-Haren. Consécutivement à cela, les jeunes blessés lors des attaques à cheval de ces 'policiers' peuvent se faire dédommager financièrement auprès du magistrat en charge de l'affaire de violence extrême et totale et auprès de leur compagnie d'assurances affrontant la compagnie adverse. Le témoignage des Lésés sera naturellement pris en considération. L'indemnisation des Lésés peut être bien supérieure aux frais médicaux qui leur sont occasionnés. L'image du flic au visage couvert du sang de sa victime montre qu'il étouffe un homme sous son poids avec la complicité de son petit copain flic. Dire que des flics ont été blessés requiert l'avis du spécialiste. On se croirait revenu à l'épisode américain de Georges Floyd! Les 16-25 ans ont d'ores et déjà gagné leur cause avec la Boum1.

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs