Accueil Monde États-Unis

Jeune tué aux Etats-Unis: la policière a confondu son arme à feu avec son Taser

Un jeune Afro-Américain est décédé, dimanche, lors d’un contrôle routier

Temps de lecture: 1 min

La police a qualifié lundi d’« accidentelle » la mort d’un jeune homme noir abattu la veille par les forces de l’ordre dans la banlieue de Minneapolis, sous tension depuis le début du procès du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd.

Daunte Wright, 20 ans, a été tué dimanche par une agente qui a « sorti son arme à feu à la place de son Taser », un pistolet à impulsion électrique censé être non létal, a déclaré le chef de la police de Brooklyn Center, Tim Gannon lors d’une conférence de presse.

Pour étayer ses propos, il a présenté l’enregistrement du drame par la caméra-piéton de la policière. Sur ces images, on voit des agents sortir le jeune homme de son véhicule et commencer à lui passer les menottes.

Celui-ci semble alors opposer une résistance et vouloir se rasseoir dans sa voiture. On entend la policière crier « taser, taser », pour signaler qu’elle va tirer. A la place, un coup de feu résonne.

La policière, qui était « expérimentée » selon son chef, a été placée en congé. Son nom n’a pas encore été rendu public.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 13 avril 2021, 13:18

    Confondre un taser avec une arme à feu. Policier expérimenté. Soit c'est se moquer des gens ou alors, les USA ont vraiment un soucis avec leurs polices (au pluriel car ce n'est pas fédéral).

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 13 avril 2021, 13:14

    Expérimentée? Quand on donne des armes à des "bras cassés" et autres "ateliers protégés", il ne faut pas s'étonner du résultat.

  • Posté par Hauwaert Willy, mardi 13 avril 2021, 13:08

    Donc, d'après Le Soir autre article), il s'agit d'un contrôle de contrevenant en matière de plaque d'immatriculation. A priori pas du grand banditisme, pas une tuerie en série, pas un hold-up sanglant style Tueurs du Brabant et "Le chef de la police locale a déclaré que les policiers sont formés pour placer les armes de poing « sur notre côté dominant, et le Taser sur notre côté faible ». Et cet agent dit expérimenté se trompe de bras/main et sort son arme de poing en lieu et place du taser réputé non létal. Le taser a-t-il la même forme, le même poids, la même consistance que l'arme de poing ? Y a-t-il un système de sécurité sur les deux armes ? Se déverrouille-t-il de la même manière ? L'enclenchement du 'tir' de ces deux armes est-il identique ?...

  • Posté par Even Philippe, mardi 13 avril 2021, 9:16

    Expérimentée ? J'en suis pas si sur : ne pas se rendre compte en criant "tazer tazer" qu'elle a son arme a feu en main....

  • Posté par Dicka Edouard Alexandre, mardi 13 avril 2021, 6:35

    Je ne comprendrai jamais le logiciel qui fait que ces afro-américain résistent ou s'opposent aux injonctions de la police quand ils se font contrôler ou arrêter!!! Faisant parti d'une minorité qui ne serait pas en odeur de sainteté auprès des institutions judiciaires la première chose que je ferai si j'étais confronter à elle c'est de me tenir à carreau (c'est extrêmement triste mais c'est comme ça) si je veux augmenter mes chances de m'en sortir sans être abattu comme un chien. PS: je suis moi même noir, Au cas ou...

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une