Jeune tué aux Etats-Unis: la policière a confondu son arme à feu avec son Taser

US-POLICE-SHOOTING-NEAR-MINNEAPOLIS-SPARKS-PROTEST

La police a qualifié lundi d’« accidentelle » la mort d’un jeune homme noir abattu la veille par les forces de l’ordre dans la banlieue de Minneapolis, sous tension depuis le début du procès du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd.

Daunte Wright, 20 ans, a été tué dimanche par une agente qui a « sorti son arme à feu à la place de son Taser », un pistolet à impulsion électrique censé être non létal, a déclaré le chef de la police de Brooklyn Center, Tim Gannon lors d’une conférence de presse.

Pour étayer ses propos, il a présenté l’enregistrement du drame par la caméra-piéton de la policière. Sur ces images, on voit des agents sortir le jeune homme de son véhicule et commencer à lui passer les menottes.

Celui-ci semble alors opposer une résistance et vouloir se rasseoir dans sa voiture. On entend la policière crier « taser, taser », pour signaler qu’elle va tirer. A la place, un coup de feu résonne.

La policière, qui était « expérimentée » selon son chef, a été placée en congé. Son nom n’a pas encore été rendu public.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous