L’Allemagne approuve un durcissement de ses mesures anti-covid, incluant des couvre-feux

L’Allemagne approuve un durcissement de ses mesures anti-covid, incluant des couvre-feux

Le gouvernement allemand a approuvé mardi un durcissement de sa loi sur la protection contre les infections lui permettant dorénavant d’imposer des restrictions harmonisées sur tout le territoire pour mieux combattre la pandémie de covid.

Cette loi confère à l’Etat des pouvoirs accrus face aux régions avec lesquelles les tensions s’étaient multipliées ces derniers temps. Jusqu’ici, les mesures de lutte contre le coronavirus ont été décidées laborieusement entre le gouvernement et les Länder, compétentes en matière sanitaire en vertu du fédéralisme allemand.

Ce projet, qui doit encore être ratifié par le Bundestag, prévoit que si l’incidence, qui mesure les infections sur une semaine, est supérieure à 100 pendant trois jours, l’Etat fédéral imposera des couvre-feux nocturnes, la réduction des contacts entre personnes privées ou encore la fermeture de magasins jugés non essentiels, a indiqué la chancellerie à l’AFP.

Au-dessus d’une incidence de 100, les écoles n’accueilleront que les élèves testés deux fois par semaine et elles devront fermer lorsque le taux d’incidence dépassera 200.

C’est aussi la première fois que des couvre-feux à l’échelle nationale pourront être imposés automatiquement pour tenter de juguler la vague épidémique.

Les autres mesures confirment les restrictions déjà en place depuis fin 2020 dans le pays.

>> Voici l’avancement de la vaccination en Europe (carte interactive)

Cette loi constitue une victoire pour Angela Merkel, partisane d’une ligne stricte pour combattre le virus. Elle avait jusqu’ici eu toutes les peines à s’entendre avec certains barons régionaux qui appliquaient avec plus ou moins de zèle les décisions prises pourtant avec leur aval.

Alors que l’Allemagne avait plutôt bien géré la première vague épidémique au printemps dernier, elle a peiné à juguler la seconde cet automne et désormais la troisième, marquée par l’arrivée de variants plus contagieux.

Mardi, l’incidence sur une semaine était de 140,9 pour tout le territoire allemand où 10.810 nouvelles infections ont été recensées en 24 heures et 294 décès, selon l’institut Robert Koch (RKI). En début de semaine, le pays a franchi la barre symbolique des 3 millions d’infections au covid depuis le début de la pandémie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous