Accueil Opinions

Jean-Claude Kaufmann: «La crise sanitaire a déclenché un questionnement existentiel»

Personne ne regrettera l’« année covid » mais, selon le sociologue Jean-Claude Kaufmann, le fait d’avoir été contraints de changer de rythme pourrait déboucher sur d’autres modes de vie.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Dans son dernier essai, C’est fatigant la liberté…, publié aux Editions de l’Observatoire, le sociologue Jean-Claude Kaufmann explique que la crise sanitaire est révélatrice d’un possible « glissement civilisationnel » vers une forme de vie plus simple et tranquille. Au risque d’abandonner certaines de nos libertés.

Le confinement a obligé la plupart de ceux qui ne se sont pas retrouvés purement et simplement sans boulot à ralentir le rythme, à se poser. Ce mode « pause » pourrait-il survivre dans le « monde d’après » ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs