Etats-Unis: les autorités sanitaires demandent de suspendre l'utilisation du vaccin Johnson & Johnson suite à des caillots sanguins

Etats-Unis: les autorités sanitaires demandent de suspendre l'utilisation du vaccin Johnson & Johnson suite à des caillots sanguins

La Food and Drug Administration (FDA) et les Centers for Disease Control vont cesser d’utiliser le vaccin sur les sites fédéraux et invite les États à faire de même pendant qu’ils examinent les questions de sécurité, rapporte le New York Times.

Les agences fédérales de santé ont demandé mardi une pause immédiate dans l’utilisation du vaccin unidose de Johnson & Johnson alors que six receveurs aux États-Unis ont développé une maladie rare impliquant des caillots sanguins dans les deux semaines suivant la vaccination.

Les six personnes vaccinées étaient des femmes âgées de 18 à 48 ans. Une femme est décédée et une deuxième, dans le Nebraska, a été hospitalisée dans un état critique.

Près de sept millions de personnes aux États-Unis ont reçu les vaccins de Johnson & Johnson jusqu’à présent, et environ neuf millions de doses supplémentaires ont été expédiées aux États, selon les données des Centres de contrôle et de prévention des maladies.

« Nous recommandons une pause dans l’utilisation de ce vaccin par excès de prudence », ont déclaré dans un communiqué commun le Dr Peter Marks, directeur du Center for Biologics Evaluation and Research de la Food and Drug Administration, et la Dr Anne Schuchat, directrice adjointe principale du CDC. « À l’heure actuelle, ces événements indésirables semblent être extrêmement rares. »

Bien que cette décision ait été formulée comme une recommandation aux professionnels de la santé des États, le gouvernement fédéral devrait interrompre l’administration du vaccin dans tous les sites de vaccination gérés par le gouvernement fédéral. Les responsables fédéraux s’attendent à ce que les responsables de la santé des États considèrent cette décision comme un signal fort les incitant à faire de même.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous