Accueil Société

Coronavirus: la vaccination avec Johnson & Johnson se poursuit en Belgique, malgré la suspension aux Etats-Unis

Les 36.000 premiers vaccins de Johnson & Johnson ont été livrés en Belgique lundi. Les premières doses doivent normalement être injectées la semaine prochaine.

Temps de lecture: 2 min

Le groupe de travail sur la vaccination pour lutter contre la propagation du coronavirus en Belgique surveille de près la situation avec le vaccin Johnson & Jonhson, mais elle se poursuit comme prévu pour l’instant alors que les Etats-Unis viennent d’annoncer « une pause » dans les injections à la suite de six cas de formation de caillots sanguins.

Les 36.000 premiers vaccins de Johnson & Johnson ont été livrés en Belgique lundi. Les premières doses doivent normalement être injectées la semaine prochaine. Cette vaccination programmée, malgré les nouvelles informations en provenance des États-Unis, se poursuit pour l’instant. « Nous surveillons de près la situation, et cela sera également le cas au niveau européen », a déclaré Gudrun Briat, porte-parole du groupe de travail sur la vaccination. « Pour le moment, nous n’avons reçu aucun signal indiquant que nous devons arrêter la vaccination. »

Le 11 mars dernier, le vaccin de Johnson & Johnson a reçu le feu vert de l’agence européenne des médicaments (EMA) en tant que quatrième vaccin pour lutter contre le coronavirus. Celui-ci est considéré comme une étape importante car, contrairement aux autres vaccins, une seule injection est suffisante. Au total, la Belgique compte sur 1,4 million de doses du vaccin au deuxième trimestre.

L’Agence américaine des médicaments (FDA) « est en train d’enquêter sur six cas rapportés aux Etats-Unis de personnes ayant développé des cas graves de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin », a-t-elle indiqué mardi dans un communiqué. « Tant que cette procédure est en cours, nous recommandons une pause », a ajouté la FDA.

Cette annonce survient alors que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué la semaine dernière, elle aussi, enquêter sur des liens entre le vaccin de « J » et des cas de caillots sanguins.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, mardi 13 avril 2021, 20:24

    Faux depuis le début de l'année il y a eu 289 décès jusqu’à aujourd’hui c'est 2,7 décès par jour en dessous de 65 ans avec et par le covid-19, eh oui la grippe a disparu en 2015, le virus de la grippe: près de 6.000 décès en plus entre janvier et avril! https://plus.lesoir.be/542/article/2015-06-07/virus-de-la-grippe-pres-de-6000-deces-en-plus-entre-janvier-et-avril

  • Posté par massacry olivier, mercredi 14 avril 2021, 0:02

    oups un oublis: et donc pour plus précis cette foutue covid tue donc , pour cette tranche d'âge , proportionnellement plus de 8 fois que les accidents de la route...

  • Posté par massacry olivier, mardi 13 avril 2021, 23:55

    Et beurk le croisé Peters continue sa mauvaise foi par une manipulation des chiffres, Et donc concernant sa réponse à MR Coulon rappelons que pour l'année 2019 les morts journaliers sur les routes étaient de 1.16 pour les moins de 60 ans....Rappelons que oui la grippe n'est pas une maladie innocente, que 2015 était exceptionnel, que pour l'instant la covid tue 4 fois plus ( contrairement à la grippe, elle n'est pas saisonnière). Soulignons encore une fois son mépris pour les "vieux-non actifs", sa vision d'une société sanctifiant la jeunesse et la santé. Remarquons cependant qu'il se fait vieux, qu'il commence à radoter, ses posts n'étant plus que du réchauffé, du déjà dit ,le pauvre il fatigue et nous fatigue!

  • Posté par Jean Faux, mardi 13 avril 2021, 17:58

    Monsieur le Rédac'chef, attention ! Encore un titre mensonger ! " la vaccination se poursuit" alors qu'elle n'a pas commencé: "les premières doses doivent normalement être injectées la semaine prochaine. Titre sensationnaliste et erroné, comme trop souvent lorsque LeSoir reprend une dépêche Belga ou AFP.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 13 avril 2021, 15:55

    Il faudrait peut-être qu'on se demande un jour combien de fois des "caillots" apparaissent après les injections intra-musculaires, quelque soit le produit injecté. Parce que c'est quand même bizarre cette attention particulière portée sur l'apparition de caillots quelque soit ce vaccin injecté ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko