Accueil Société

Six mois de prison avec sursis partiel pour des propos racistes contre Cécile Djunga

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu son jugement dans l’affaire d’incitation à la haine raciale visant l’ex-présentatrice de la météo sur la RTBF.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu son jugement, ce mardi après-midi, dans l’affaire d’incitation à la haine raciale, à la discrimination et à la violence examinée suite à la plainte déposée contre un trentenaire montois par l’ex-animatrice de la RTBF et humoriste Cécile Djunga. Il avait commenté, avec des mots racistes et violents, une vidéo de cette dernière, publiée sur Youtube, en septembre 2018. Dans cette vidéo, l’humoriste expliquait à quel point elle était choquée que des téléspectateurs aient appelé la RTBF pour se plaindre de sa couleur de peau.

Le prévenu avait également publié d’autres considérations haineuses à l’encontre des juifs, des musulmans, et de tous ceux qui n’avaient pas la peau blanche : Unia, le centre pour l’égalité des chances, s’était constitué partie civile en visant non seulement les écrits sous la vidéo de l’humoriste, mais aussi les autres considérations racistes qui s’étalaient sur la page Facebook du prévenu, ouverte au grand public.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Linard Robert, mardi 13 avril 2021, 21:31

    Les propos de la personne condamnée étaient scandaleux. Cécile Djunga n'est cependant pas exempte de reproches. Son réquisitoire sans nuance contre nous belges à chaque Revue 2019 du Théâtre des Galeries était intolérable et m'a dégoûté à jamais du théâtre et de sa cause.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 13 avril 2021, 22:45

    Linard Robert, vous avez raison. Se pourrait-il que certaines formes de discrimination soient mieux acceptées dans un sens que dans l'autre.? Ce serait en tout cas profondément injuste.

  • Posté par Thys Nicolas, mardi 13 avril 2021, 20:11

    Très bien

  • Posté par Renoy Christian, mardi 13 avril 2021, 21:29

    Il était effectivement temps de rappeler la loi belge à cette personne, comme à tous ceux qui croient que tout est permis sur internet.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 13 avril 2021, 19:10

    @Paul Van Obberghen: Vous me faites dire ce que je n'ai pas dit, car je condamne le racisme et les propos haineux dont on parle ici. Mais je regrette qu'il y ait des lois nous interdisant de dire certaines choses (même calmement et sans haine). Choses que je ne crois pas et que je trouve même stupides, mais qu'on doit à mon sens pouvoir penser et dire librement, au nom de la liberté d'expression, car il s'agit là d'une liberté fondamentale, à mon sens la plus importante de toutes. Prenons le fameux exemple des camps de concentration. Oui, bien sûr, ils ont existé. Mais si un farfelu voulait quand même essayer de démontrer que c'est faux, il devrait pouvoir s'exprimer. Vous pouvez bien sûr ne pas être d'accord avec moi, mais ne déformez pas mon propos.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs