Accueil Belgique Politique

Mesures covid: les bourgmestres tirent la sonnette d’alarme

En première ligne depuis un an, les bourgmestres constatent le ras-le-bol des citoyens et craignent une désobéissance plus grande à partir du 1er mai.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Depuis le début de la pandémie, les bourgmestres occupent la première ligne. Ce sont eux qui, lors de la première vague, ont dû gérer l’afflux de décès, organiser l’arrivée des masques pour le déconfinement, et qui doivent désormais motiver les forces de police à faire respecter des règles parfois alambiquées. Que ce soit dans les campagnes ou les grandes métropoles, cette épidémie façonne autant le quotidien des habitants que la vie des communes. « Liège est une métropole où tous les secteurs (culturel, économique, enseignement, horeca) vont de pair. On ne s’est jamais rendu compte, de manière aussi précise, que tout l’écosystème était lié et que la fermeture d’un secteur avait des répercussions sur les autres », explique le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer (PS). « On ne parle jamais de l’impact financier de cette crise sur les communes mais, contrairement aux Régions, elles ont l’obligation d’être en équilibre. Nous sommes donc limités financièrement dans notre gestion de crise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

27 Commentaires

  • Posté par Derien Jamine, mercredi 14 avril 2021, 16:25

    Amis bourgmestres, vous êtes en premières lignes. Prenez garde à la révolte populaire.

  • Posté par Pales Jamine, mercredi 14 avril 2021, 15:58

    Tiens deux clowns au service du pouvoir. Ils ont voulus casser du jeunes au bois de la cambre, pourquoi ne pas rendre l'appareil. Ou rester comme de braves moutons. (A méditer).

  • Posté par Persenaire André, jeudi 15 avril 2021, 5:14

    "Ils ont voulus casser du jeunes au bois de la cambre, pourquoi ne pas rendre l'appareil." Rendre l'APPAREIL , Ce que vous écrivez ne veut rien dire !

  • Posté par Fuld Daniel, mercredi 14 avril 2021, 15:20

    Pour se faire entendre et se sauver, le personnel soignant n'aura plus qu'une solution ... entamer des actions dans les hôpitaux !

  • Posté par Derien Jamine, mercredi 14 avril 2021, 16:30

    Je pense que ça fait longtemps que vous auriez dû le faire. Mais rien n'est perdu. Fini les discours. Des actes. Voila la solution.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs