Accueil Société

Johnson & Johnson: un nouveau revers pour la campagne de vaccination

Johnson & Johnson retarde le déploiement de son vaccin anti-covid en Europe après la décision des autorités sanitaires américaines de recommander « une pause » dans son utilisation aux Etats-Unis. En cause: six cas graves de thromboses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

C’est un nouveau bâton – encore un ! - dans les roues de la campagne de vaccination. Ce mardi, quelques heures à peine après l’arrivée des premières doses en Belgique, le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson (J&J) a annoncé qu’il retardait le déploiement de son vaccin en Europe. Cette décision a été prise en réaction à une recommandation des autorités sanitaires américaines de suspendre, par mesure de prudence, l’utilisation de ce vaccin aux Etats-Unis, le temps d’enquêter sur l’apparition de cas graves de caillots sanguins chez six personnes l’ayant reçu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Hubert Wynands, vendredi 16 avril 2021, 11:45

    Cela me conforte dans mon refus de servir de cobaye.

  • Posté par Maldague Thierry, vendredi 16 avril 2021, 20:37

    A quoi servez vous alors ?

  • Posté par Binet Alain , mercredi 14 avril 2021, 17:42

    En France également, il y a quelques semaines certains restaurateurs disaient qu'ils ouvriraient malgré l'interdiction. Ils ont vite fait marche arrière suite à la menace de suppression des primes.

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mercredi 14 avril 2021, 11:52

    Il y a environ entre 110.000 et 120.000 décès en Belgique par an, on pourrait les éviter en interdisant les voitures, les vélos, de respirer, l'alcool, les cancers, les crises cardiaques, etc...

  • Posté par Rousseaux , mercredi 14 avril 2021, 9:25

    Et voilà !!! 6 cas sur 6 millions de vaccinés - Pour l'autre, c'était 18 morts sur 18 millions - Et on arrête tout ! Quand donc va s'arrêter cette distorsion imbécile entre les effets et les actions ???

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs