Accueil Économie Mobilité

Améliorer le rail belge: les discussions peuvent enfin débuter

Première étape du renouvellement des « contrats de gestion » de la SNCB et d’Infrabel. Le chemin nécessaire pour traduire les ambitions ferroviaires du ministre Gilkinet et du gouvernement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Plus de trains, qui utilisent de l’énergie plus verte, qui devront aussi être très ponctuels et rapides, propres, bien entretenus, arrivant dans des gares accueillantes où les horaires avec les bus seront mieux coordonnés, des vélos disponibles, avec une billettique unique pour tous les transports en commun, deux fois plus de marchandises transportées par rail qu’aujourd’hui… Vendredi 2 avril, le gouvernement fédéral a adopté les « spécifications » des futurs contrats de gestion des deux opérateurs ferroviaires du pays : la SNCB et Infrabel. De nouveaux contrats dont on parle depuis dix ans. Les derniers en vigueur, amendés chaque année depuis, portaient sur la période 2008-2012. En 2011, on avait donc commencé à discuter de leur remplacement (lire ci-contre)… Cette première étape devrait permettre d’aboutir à la signature tant attendue avant la fin 2022 et entrer en vigueur en 2023.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 20 avril 2021, 11:38

    Contrat de gestion, Plan d'entreprise, PPI. Cela se fait déjà à la STIB vis à vis de la Région depuis des années. Je ne vois pas ce qu'il y a de nouveau dans la démarche. Si on veut vraiment améliorer la performance et la qualité du rail, il faut commander du matériel basé sur des spécifications claires et essentiellement fonctionnelles. Il faudrait aussi faire le ménage dans les contraintes d'exploitation qui datent du... 19ième siècle. Enfin, il faudrait arrêter de considérer dans les contrats d'acquisitions (que ce soit du matériel roulant ou de l'Infra), le seul prix d'achat comme étant le critère dominant.

  • Posté par pereda santiago, mercredi 14 avril 2021, 12:36

    que on remette des trains de nuits comme les autos couchettes vers le sud (Biarritz Narbone et autres) un transport comme le schuttle pour traverser la France avec sa voiture et ça faire moins pollution ,parque avec les voitures électriques on irait pas loin.

  • Posté par MORNARD PASCAL, mercredi 14 avril 2021, 12:18

    Ce n'est pas avec le genre de mesures ridicules style 1 personne par banquette près de la fenêtre (qui fait de nous la risée des autres pays ) qu'ils vont redorer leur blason et leurs comptes !

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs