Accueil Monde

Traitement «inhumain»: Anders Behring Breivik a obtenu gain de cause

L’homme qui a tué 77 personnes en 2011, se plaignait de conditions de détention inhumaines. Le tribunal d’Oslo lui a donné raison, mais sur la moitié de ses revendications seulement. L’Etat norvégien fera peut-être appel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La plainte déposée par Anders Behring Breivik devant le tribunal d’Oslo portait sur deux points, qui correspondent, selon l’extrémiste de droite, à deux violations de la Convention européenne des droits de l’homme. Le premier point concerne les traitements inhumains et dégradants qu’il subirait en prison. Le second touche au respect de sa correspondance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs