Enseignement: le port du masque serait supprimé dès le 19 avril dans le primaire

Enseignement: le port du masque serait supprimé dès le 19 avril dans le primaire

Les représentants du gouvernement fédéral, des Communautés et des Régions se sont retrouvés mercredi au Palais d’Egmont à Bruxelles pour un Comité de concertation très attendu après la pause de Pâques. Les ministres des différents niveaux de pouvoir devront trancher différents nœuds. Si les modalités de retour à l’école semblent arrêtées, d’autres questions pourraient réclamer des arbitrages plus délicats, notamment la réouverture de l’horeca.

Un relatif consensus est en vue pour l’enseignement. Mais lorsqu’il s’agit d’envisager la levée des autres mesures, la situation se complique et il n’est pas acquis qu’une décision sera prise mercredi. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), reste inquiet concernant les chiffres. Il invite à « ne pas jouer au poker avec les soins intensifs ». Sa ligne va donc dans le sens d’une politique restrictive pour ce qui ne concerne pas l’enseignement. De leur côté, les Régions sont davantage en faveur d’un respect du calendrier de réouvertures annoncés.

Selon nos informations, un accord pré-Codeco aurait pour conséquences que les mesures concernant l’enseignement resteraient à la discrétion des communautés. La Flandre maintiendrait donc le port du masque pour les 5e et 6e primaires tandis que la Fédération Wallonie-Bruxelles en profiterait pour supprimer cette mesure dès la rentrée, le 19 avril.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous