Accueil Société

Horeca: les terrasses pourront rouvrir le 8 mai

Les politiques se sont réunis ce mercredi pour définir de nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie.

Temps de lecture: 1 min

Les représentants du gouvernement fédéral, des Communautés et des Régions se sont retrouvés mercredi au Palais d’Egmont à Bruxelles pour un Comité de concertation très attendu après la pause de Pâques. Les ministres des différents niveaux de pouvoir ont dû trancher différents nœuds. Dont le délicat arbitrage autour de l’horeca.

Il nous revient tout de même que les discussions ont été tendues autour de la réouverture de l’horeca, de même que pour le phasage du plan plein air. Il existe, par contre, un consensus sur les métiers de contact qui pourraient rouvrir le 26 avril. Certains acteurs lient les deux sujets. Les libéraux désirent la réouverture de l’horeca pour le 1er mai alors que Frank Vandenbroucke et Alexander De Croo veulent laisser de l’espace entre chaque assouplissement.

Le compromis prévoit donc une réouverture des terrasses le 8 mai, à condition qu’il s’agisse de terrasses ouvertes.

A chaque événement majeur de l’actualité, recevez une alerte info de la rédaction du Soir. Inscrivez-vous ICI!

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par marsily louise, mercredi 14 avril 2021, 16:13

    horeca = eurêka !! même si cela ne contente pas tous ni dans les modalités, ni dans les restrictions. C'est un premier pas vers la Lune, vers la Liberté tant attendues, tant nécessaires. Et vous savez bien, enfin ceux qui savent ... il y a l'inoculation générale !!!

  • Posté par massacry olivier, mercredi 14 avril 2021, 17:12

    Les jeunes birmans sont contents pour nous, horeca= liberté....

  • Posté par dodo bébé, mercredi 14 avril 2021, 16:41

    Bonne nouvelle pour les gonzesses qui ne savent ou ne veulent pas faire à manger.

  • Posté par Derien Jamine, mercredi 14 avril 2021, 16:28

    Chère madame, vous êtes un mouton.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko