Accueil Société

Un policier en grève de la faim après avoir dénoncé du harcèlement

Après des années de conflits et un témoignage dans le magazine #Investigation, l’inspecteur Eric Claessens est menacé de révocation de la police. Il a entamé une grève de la faim le 3 avril, dans la plus grande solitude.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’est un inspecteur de police en désespoir de cause que Le Soir a rencontré mardi. Eric Claessens, entré à la police en 2010, est en conflit ouvert avec son employeur. Depuis quelques années, il dénonce du harcèlement. Il a même témoigné dans le documentaire #Investigation de la RTBF consacré à la thématique. Depuis le 3 avril, il est en grève de la faim. « Je commence à fatiguer tout doucement. Depuis deux jours j’ai des étourdissements. J’ai faim continuellement, mais je bois énormément d’eau pour que les reins fonctionnent. La seule chose que je m’autorise c’est le café du matin. Pour l’instant, je tiens. Et je suis déterminé », déclare ce policier de 49 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par marsily louise, mercredi 14 avril 2021, 19:52

    ce sont toujours les "bons" qui sont mal vus - Courage Eric !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs