Accueil

Silence gêné

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Officiellement, personne ne veut parler du « cas » Claessens. Les autorités refusent de s’exprimer sur un dossier particulier. Le secret professionnel, voire médical, joue à plein. Silences gênés à nos questions. On peut le comprendre. Mais off the record, ceux qui connaissent les dossiers disciplinaires emmagasinés par le policier en disent davantage. Oui, M. Claessens souffre. Oui, il a certainement vécu des périodes de harcèlement au travail. Mais des officiels pointent aussi le risque d’un enfermement dans une logique de persécution. Un manque d’écoute. Le refus de tout compromis face aux litiges. Jusqu’au refus de l’aide ou des solutions qu’on a pu lui proposer. Dont acte. En attendant, l’homme de 49 ans achève bientôt sa deuxième semaine de jeûne. Ce qui justifiait la présente publication.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs