Accueil Monde États-Unis

Mort de Daunte Wright: une culture du maintien de l’ordre toujours sur la sellette

Bientôt un an après la mort de George Floyd, la dénonciation des violences policières contre les noirs et l’expansion du mouvement Black Lives Matter, de nouveaux faits divers continuent d’illustrer un sombre constat : la culture policière de maintien de l’ordre et le biais racial qui la sous-tend, pourtant sur la sellette, demeure profondément ancrée dans les mœurs. Et l’Administration Biden paraît manquer de détermination pour y remédier.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 5 min

Caron Nazario est un miraculé. Ce lieutenant de l’armée américaine, latino et noir, conduisait son puissant 4x4 aux vitres teintées le 5 décembre 2020 à la nuit tombée, sur une route de campagne en Virginie, près de la grande base militaire de Norfolk, lorsque des gyrophares apparaissent dans son rétroviseur. Mû par un pressentiment, il poursuit sa route jusqu’à une station-service, éclairée. S’il doit mourir de brutalité policière, autant que cela soit devant témoins et vidéosurveillance. La suite montrera qu’il ne s’est pas trompé : les deux policiers qui l’interpellent le rudoient, l’aspergent de lacrymogène, puis le plaquent au sol et le menottent. Non sans l’avoir verbalement menacé et évoqué une issue fatale pour le cas où il refuserait d’obtempérer. Les pistolets sont dégainés, les ordres aboyés, parfois contradictoires : « montrez-moi vos mains ! », puis « sortez de ce véhicule ! » Son uniforme, son grade, ses appels à la raison durant sa propre interpellation n’ont servi à rien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Braconnier Michel, jeudi 15 avril 2021, 10:01

    Un Noir à 3 fois plus de Risque d'être tué... (ce n'est pas une chance...)

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 15 avril 2021, 10:42

    Oui, par d’autres noirs. Et pas hors de proportion de la criminalite plus elevee aussi des communautes noires. Consultez les donnees du departement statistique du ministere de la justice US

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 15 avril 2021, 7:58

    Les statistiques qu'on peut facilement consulter montrent qu'aux UISA les arrestations de noirs ou blancs sont à l'exacte même proportoion que les crimes commis par les noirs ou les blancs, les condamnations au tribunal plutôt moins. Il est donc faux de prétendre qu'il y a un racisme systémique dans la police ou la justice américaines. Par ailleurs, Wright comme Floyd étaient des criminels au passé d'agressions violentes contre lesquels des mandats d'arrêt étaient étaient en cours. Cela ne justifie en rien le comportement détestable et les bavures d'une police insuffisamment formée sans doute, mais pas non plus les saccages et pillages des centres de villes cimme Seattle, Portland, Minneapolis par les manifestants BLM et antifa., et dont les noirs sont les majoritairement victimes.

  • Posté par Pablos Gino, jeudi 15 avril 2021, 0:37

    Il faut même éviter de se trouver dans sa cuisine en train de faire tranquillement à manger après une journée de 12h de travail. S'est ce qui est arrivé à une infirmière noire ,un voisin appelle la police disant qu'il y avait quelqu'un dans la maison voisine ,les flics s'amènenet et tirent à travers la fenêtre ,sans sommations ,sans crier gare ,sans même demander qui elle était ,elle ne s'est même pas rendue compte qu'on venait de l'abattre.Légitime défense a répondu le bon policier ,je me sentais menacé ,j'avais peur que ce soit un cambrioleur ,femme et en tablier de cuisine,vraiment le profil type pour ce genre d'infraction. Alors tes salades Laurence sers les à des idiots, ce n'est pas ça qui manque dans ce forum,mais ne les sers pas à d'autres, nous ne le sommes pas tous.Merci.

  • Posté par Michiels Laurence, mercredi 14 avril 2021, 22:55

    Aux Etats-Unis, tout le monde sait qu'il faut obéir strictement aux ordres de la police, on ne discute pas, on ne doit pas résister si on ne veut pas avoir des ennuis. Ca n'a rien de raciste nécessairement. En plus comme tout le monde peut être armé là-bas, ils sont hyper nerveux, il faut éviter les gestes suspects.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs