Accueil Société

Horeca: des professionnels déterminés à désobéir… et des bourgmestres peu enclins à réprimer

En Wallonie – surtout à Liège – et dans une moindre mesure à Bruxelles, des dizaines de restaurateurs et des cafetiers, furieux, annoncent qu’ils rouvriront dès le 1er mai, bravant ainsi la décision du Comité de concertation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Pas de réouverture avant le 8 mai et en terrasses seulement, l’intérieur étant reporté quelque part en juin, en fonction de l’évolution épidémique… C’est peu de dire que la décision du Comité de concertation concernant les restaurants et les cafés suscite la déception des professionnels. « C’est dur à entendre comme président d’un secteur à 80 % dépourvu de terrasses », réagit Thierry Neyens, à la tête de la Fédération Horeca Wallonie. « Nous n’avons pas obtenu le 1er mai, malgré les cris de la base. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

102 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, vendredi 16 avril 2021, 7:58

    Nos 3 savants auteurs de la carte blanche saluées par beaucoup doivent être très déçus! Le "marchandage politique" a encore gagné ! Et on ne parle plus des soignants ou de leur fatigue? Je suppose qu'ils sont tous bien reposés, plein d'optimisme et de confiance face à la saturation imminente de leurs capacités de travail ?! Curieux de voir le nombre d'inscrits dans les écoles de soins l'an prochain ! Après avoir dégoûté les enseignants, c'est au tour des soignants! Bravo à nos dirigeants qui ne pensent qu'à leur avenir ! !!

  • Posté par Brasseur Michel, vendredi 16 avril 2021, 7:52

    96% des lits en soins intensifs occupés et on assouplit?! Décidément le libéralisme au pouvoir nous perdra ! La Belgique ferait mieux de prendre exemple l Australie comme modèle plutôt que le Brésil !

  • Posté par Wanlin Daniel, jeudi 15 avril 2021, 17:58

    Je comprends l'ire du secteur HORECA. Ceux qui veulent entreprendre une action, qu'ils le fassent. Par contre, ce que je réprouve, c'est l'attitude de certains bourgmestres qui clament haut et fort qu'ils ne prendront pas de mesures coercitives. A la limite, c'est un appel à la désobéissance civile.

  • Posté par Platteau Olivier, jeudi 15 avril 2021, 17:20

    J'espère que ça servira de test pour montrer sil y a un risque ou non de rouvrir à 100%

  • Posté par Steemans Philippe, jeudi 15 avril 2021, 14:08

    J'ai déjà réservé une place au resto, youpeeeeeeeeeeeeeeeee

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs