Accueil Société

Le secteur de l’événementiel demande de la clarté pour préparer sa réouverture

La fédération Event Confederation espère que le secteur événementiel bénéficiera de plus de perspectives lors du comité de concertation du 23 avril.

Temps de lecture: 1 min

Event Confederation (EC), une fédération regroupant plusieurs organisateurs d’événements, dit voir la lumière au bout du tunnel après le comité de concertation de mercredi mais demande davantage de clarté à long terme. « Notre secteur ne peut pas encore se préparer à son redémarrage », déplore l’organisation.

EC regrette que les événements autorisés à partir du 8 mai soient organisés sur la base d’un nombre fixe de visiteurs – 50 personnes en plein air – et non « sur la base de la capacité et de la densité », comme c’était le cas l’été dernier. La fédération espère que le secteur événementiel bénéficiera de plus de perspectives lors du comité de concertation du 23 avril.

Elle insiste également sur l’importance des mesures de soutien au secteur. « Ce ne sera pas un été ordinaire, pour la deuxième année consécutive », rappelle Event Confederation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 15 avril 2021, 17:46

    C'est marrant, dès qu'on ne parle plus des cafetiers et des coiffeurs, mais de la culture ou de l'événementiel, nos polémistes atrabilaires de choc ne trouvent rien à dire.

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko