Accueil Opinions Éditos

Zut, on déconfine

Un sentiment de blues généralisé domine après les annonces de mercredi

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

A quoi reconnaît-on une personne déprimée ? Même les bonnes nouvelles ne lui rendent pas le sourire.

Ce sentiment de blues généralisé domine largement après les annonces du Comité de concertation de mercredi. Les écoles rouvrent ? Bof. Les terrasses vont s’égayer ? Ah bon. Le couvre-feu va sauter ? Soit.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 15 avril 2021, 17:27

    Les solutions "pour vivre avec le covid" sont souvent coûteuses, ne sont pas applicables instantanément et ne sont sans doute pas aussi miraculeuses que certains ont l'air de le croire. Prolonger encore un peu les mesures actuelles (en attendant un taux de vaccination suffisant) semble donc la meilleure solution dans l'immédiat. Même s'il n'est évidemment pas exclu que, dans certains cas, des solutions "pour vivre avec le covid" pourraient un peu accélérer le déconfinement et seraient surtout utiles pour se préparer à une éventuelle pandémie suivante. Donc à étudier, incontestablement. Malheureusement, tout cela sera sans doute oublié dès que la situation se sera améliorée.

  • Posté par DE GRAEVE LILIANE, dimanche 18 avril 2021, 0:08

    On ne va pas les remercier pour ces miettes, la solution pour en finir avec ce virus c'est de vivre et supprimer toutes ces mesures qui ne font que rendre malade. Cesser les mensonges de l'Etat et des merdias. Traiter ceux qui sont malades et remettre les lits supprimés, autoriser les médicaments qui soignent au lieu de les interdire, rendre la liberté et refuser ce mondialisme à la chinoise, bref pour ça il faut que les moutons masqués apeurés se réveillent et cessent d'être les complices de ceux qui les tuent à petit feu via piquouses, car nous en avons plus qu'assez.

  • Posté par hemmer arthur, jeudi 15 avril 2021, 19:44

    La pandémie suivant sera Covid 21, je prends les paris !

  • Posté par Andrieu-moreau , jeudi 15 avril 2021, 16:58

    Il est regrettable que rien n'est repris des suggestions constructives émises dans leur 'Carte Blanche' par trois spécialistes réputés des soins de santé, rien des solutions à mettre en place pour vivre avec le Covid en se protégeant et ainsi rouvrir dans de bonnes conditions (sous contrôle) tous les endroits de contact comme l'Horeca et les lieux de Culture. Ventilation, désinfection, mesures CO2, etc. ... Est-ce trop difficile pour nos décideurs de développer un minimum de stratégie pratique ?

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 15 avril 2021, 17:09

    Ces suggestions n'ont de réel intérêt que pour la préparation à la prochaine pandémie. Qui viendra assez vite, autant être prévenu.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Piqûre de rappel

L’injection de la troisième dose est enfin au centre de la stratégie et considérée comme l’élément qui va permettre de continuer à vivre quand même un peu normalement.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs