Zlatan Ibrahimovic dans la tourmente: l’attaquant suédois risquerait une suspension de trois ans

Photonews
Photonews

Zlatan Ibrahimovic est dans une zone de turbulences depuis quelques semaines. Les polémiques s’accumulent pour le géant Suédois. La semaine dernière, la presse scandinave révélait que l’attaquant aurait tué un lion en Afrique du Sud en 2011 avant d’en importer la peau, la mâchoire et le crâne dans son pays natal. Il y a quelques jours, le joueur de l’AC Milan a été photographié dans un restaurant censé ne pas pouvoir accueillir de clients en raison des mesures anti-covid. Désormais, Ibrahimovic est secoué par une affaire de paris sportifs qui pourrait lui valoir une suspension de trois ans.

Le quotidien suédois Aftonbladet explique en effet qu’Ibrahimovic serait dans le viseur de la Fifa pour avoir enfreint le code d’éthique de l’instance internationale. Le Suédois a investi, a travers sa société Unknown AB, dans un site de paris sportifs. Il posséderait en effet 10 % des actions du groupe Gameday Group DLC, qui est l’actionnaire unique de Bethard.com. Un investissement est donc contraire aux règles de la Fifa et de l’UEFA puisqu’il y est possible de parier notamment sur l’équipe nationale de Suède, où l’attaquant a récemment repris du service pour la campagne de qualification à la Coupe du monde 2022.

Selon le média scandinave, la Fifa a ouvert une enquête qui pourrait bien valoir à Ibrahimovic, 39 ans, une lourde amende mais aussi de trois ans de suspension.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous