Accueil Société

La visio, une pointe d’humanité dans les prisons confinées

Instaurées à la va-vite voici un an, les visites virtuelles permettent aux familles de rester en contact avec les détenus. Elles survivront à la pandémie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Crise sanitaire oblige, comme d’autres secteurs, depuis un an, les prisons ont aussi dû se réinventer. Confrontées à la propagation du virus chez les détenus ou les agents, certaines, comme celle de Namur, ont été confinées totalement ou partiellement. Conséquence directe : plus de visites pour des détenus cantonnés dans leur cellule toute la journée, avec le stress que cela génère. Kristoff Hemelinckx, directeur de l’ICT à la direction générale des établissements pénitentiaires précise : « Comme dans chaque crise, ça a créé une opportunité. Sur base des cours que les détenus peuvent suivre à distance, nous avons décidé d’utiliser les mêmes ordinateurs pour organiser des visites en visioconférence. En une semaine, nous avons trouvé le logiciel, programmé et configuré 140 ordinateurs portables dans toutes les prisons du pays. Chaque prison dispose d’un local prévu à cet effet. Il suffit au détenu de s’inscrire. Nous avons distribué un manuel explicatif à toutes les familles de détenus, traduit en cinq langues. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs