Les chips et autres Tostitos propulsent les ventes de Pepsico au 1er trimestre

Le géant américain des sodas et des snacks Pepsico a vu son chiffres d'affaires grimper de 6,8% de janvier à mars à 14,82 milliards de dollars, contre des attentes de 14,55 milliards, porté par une croissance de 4% des ventes des marques de chips de Frito Lay en Amérique du Nord et de 5% de ses sodas.

Le bénéfice net est ressorti à 1,71 milliard de dollars ou 1,24 dollar par action, au-dessus du 1,12 dollar attendu par les analystes. Au premier trimestre 2020 lorsque l'épidémie s'est déclenchée, le bénéfice s'était inscrit à 1,34 milliard de dollars.

"Le rythme de nos activités va rester fort", a indiqué la direction du groupe, présidé par Ramon Laguarta, dans un communiqué jeudi. Pepsico prévoit que "la croissance va accélérer au 2e trimestre".

"Nous pensons que les efforts de vaccination vont accélérer et que la mobilité de la population va s'accentuer, ce qui devrait profiter aux chaînes de restaurants, surtout quand les voyages, l'ouverture des hôtels, des parcs de divertissement vont reprendre", ajoute le management.

Pepsico a affirmé "avoir une plus grande confiance dans l'atteinte de ses objectifs pour 2021" qui sont une croissance organique du chiffre d'affaires "à un chiffre au milieu de l'échelle", c'est-à-dire autour de 5%.

"Nous sommes satisfaits de nos résultats du premier trimestre alors que nous avons surmonté avec succès les défis liés à des comparaisons difficiles d'une année à l'autre, à des récupérations inégales dans bon nombre de nos marchés internationaux et après les perturbations commerciales liées aux conditions météorologiques aux Etats-Unis", a encore indiqué la direction.

Du côté des consommateurs américains, Frito Lay a profité d'un boom des ventes de grands sacs de chips "bénéficiant de la consommation à la maison", une tendance qui a aussi dopé les ventes de flocons d'avoine Quaker Oats "du fait de la forte demande liée au petit déjeuner à la maison".

Le groupe met en avant ses capacités d'innovation avec de nouveaux produits tels que les Doritos 3D Crunch ou le soda Mountain Dew Energy, promu comme bénéfique pour "le mental et le système immunitaire".

A l'international, Pepsico affirme avoir augmenté ses parts de marché dans les snacks en Russie, au Brésil en Chine et au Mexique. Dans les boissons, le groupe s'est étendu au Royaume Uni, en Russie et en Arabie Saoudite.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous