Coronavirus - Portugal: le gouvernement abaisse ses prévisions de croissance, à 4% pour 2021

La troisième vague de Covid-19 "nous a amené à revoir en baisse la croissance à 4% mais il s'agit tout de même d'une croissance robuste", a estimé le ministre lors d'une conférence de presse où il a dévoilé les nouvelles prévisions du gouvernement portugais.

"Sur l'ensemble des deux années, la croissance est de près de 9%", s'est félicité M. Leao dont le gouvernement a approuvé jeudi le nouveau programme de stabilité pour la période 2021-2025 lors d'un conseil des ministres.

"Nous sommes en mesure de faire face à cette crise (...) sans crainte de l'austérité et de hausses d'impôts", a-t-il souligné.

Pour cette année, le gouvernement prévoit également un taux de chômage à 7,3% et un déficit public à 4,5% qui devrait redescendre à 3,2% l'année prochaine.

"Le déficit devrait redescendre sous le seuil des 3% en 2023", a précisé M. Leao.

Les nouvelles prévisions figurant dans ce programme de stabilité, qui sera remis au Parlement, sont en phase avec celles de la Banque du Portugal, qui table sur un PIB en hausse de 3,9% en 2021, et de la Commission européenne qui prévoit 4,1%.

Durement frappé en début d'année par une troisième vague de l'épidémie de coronavirus, le Portugal avait imposé un deuxième confinement général en janvier. Depuis la mi-mars, le pays a entamé un plan de déconfinement progressif pour éviter une reprise de l'épidémie de Covid-19.

Après la réouverture des musées et des terrasses la semaine dernière, l'exécutif socialiste doit confirmer jeudi celle des lycées, des universités et des salles de spectacle à partir de lundi, selon le plan initialement prévu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous