Accueil Société

Vaccination: près de 11.000 effets indésirables rapportés en Belgique

Dans 27% des cas, l’effet indésirable avait pour conséquence une incapacité de travail ou de quitter le domicile.

Temps de lecture: 2 min

Entre le début de la campagne de vaccination en Belgique à la fin décembre 2020 et le 12 avril, 10.943 rapports d’effets indésirables ont été notifiés via le formulaire disponible en ligne, indique jeudi l’Agence fédérale des médicaments et produits de santé (AFMPS). Dans 69% des cas, il s’agit d’un effet qualifié de «non grave».

Dans 27% des cas, l’effet indésirable avait pour conséquence une incapacité de travail ou de quitter le domicile. Les quatre derniers pourcent consistent en un événement médical significatif (2%), une hospitalisation (1%), une mise en jeu du pronostic vital (moins de 1%) et un décès (moins de 1%).

Au total, 3.207 rapports ont été enregistrés dans la base de données européenne EudraVigilance. Il s’agissait en majorité de fièvre, douleurs musculaires, malaise et réactions au point d’injection. «Ces réactions sont normales et indiquent une activation du système immunitaire. Elles disparaissent généralement après environ deux jours», explique l’AFMPS. Elles sont plus souvent signalées après l’administration de la deuxième dose pour les vaccins de Pfizer et Moderna, et après la première injection pour le sérum d’AstraZeneca.

2.000 cas graves

Sont considérés comme graves 2.014 rapports, principalement «en raison d’une incapacité de travail temporaire ou de l’impossibilité de quitter la maison à cause de la fièvre, de douleurs musculaires, d’un malaise et de réactions au point d’injection».

74 rapports concernent un décès mais aucun lien de causalité formel avec un vaccin contre le covid n’a été établi.

Entre le 28 décembre et le 13 avril, plus de 2,6 millions de doses de vaccin ont été administrées en Belgique, selon les données de Sciensano.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par ... Jacques, lundi 19 avril 2021, 2:06

    Quelqu'un pourrait-il mentionner les effets secondaires à long terme de ces injections génétiques qui, il faut le rappeler, sont pour l'instant expérimentales ? Et que faire si le fait de mourir du Covid ne me fait pas peur ? Je précise que je ne suis pas antivaxx et aimerait sincèrement qu'on m'éclaire.

  • Posté par Poels Celine , jeudi 15 avril 2021, 18:15

    Astra-Zeneca: pas l'ombre d'une rougeur, pas l'ombre d'un mal de tête ..... L'infirmier aurait-il piqué dans le fauteuil? :-)

  • Posté par M. G., jeudi 15 avril 2021, 17:16

    Perso, j'ai reçu la première dose de Pfizer, aucun effet seconde, la seconde dose dans 12 jours, on verra. Par contre, tous les collègues qui ont eu l'Astrazeneca ont été malades 2-3 jours, un a une migraine 24/24 heures, et aucun médecin jusqu'à présent n'a réussi à soulager la douleur .....

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 16 avril 2021, 12:31

    "Tous", ça fait combien de personnes, M. M.G.?

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 15 avril 2021, 17:12

    Quel dommage autant d'effets indésirables pour une maladie aussi inoffensive comme le covid.;-/ ;-/ Rappelons tout de même qu'il y a moins d'effets secondaires que de morts du covid pour plus de vaccinés que de malades. Et on ne sait même pas encore combien souffrent du "COVID-long", durablement handicapés suite au covid.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko