Jonathan Legear voudrait bien investir dans le padel

Jonathan Legear voudrait bien investir dans le padel

Le padel est le sport qui monte en Belgique, on le sait. Avec 120 terrains en Wallonie et à Bruxelles, l’offre d’infrastructures ne suit pas la demande mais le nombre de terrains pourrait considérablement évoluer cette année. «Depuis le mois de janvier de cette année, j’ai répertorié 120 nouveaux projets de terrains qui pourraient être construits en 2021. On pourrait donc doubler le nombre de terrains en un an à peine ! C’est vraiment énorme», expliquait cette semaine Laurent Jeuniaux, coordinateur sportif à la fédération, auprès de nos confrères de SudPresse. Les projets associés à des sportifs belges fleurissent, comme celui de Steve Darcis et Guillaume Gillet en région liégeoise ou de David Goffin qui entend, lui aussi, imaginer un vaste projet « tennis et padel » du côté du Sart Tilman.

Ce vendredi, c’est au tour de Jonathan Legear de s’avancer dans ce domaine dans un entretien accordé au «Soir». « Les cours d’entraîneur étant à l’arrêt en raison du covid et les entraînements avec Visé se limitant actuellement à trois séances de course à pied par semaine, je multiplie les parties de padel pour rester en forme », explique-t-il. Et de poursuivre : « J’adore ce sport, où l’on s’amuse beaucoup plus rapidement qu’au tennis. Comme Guillaume Gillet le fait avec Steve Darcis, j’aimerais construire des terrains de padel dans ma région et trouver des collaborations avec les communes avoisinantes. Bref, après une carrière mouvementée, je ne manque pas de projets pour ma reconversion. » A suivre...

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous