Vincent Kompany avant le dernier match d’Anderlecht en phase classique: «Dur de juger s’il y a du stress dans le groupe»

Belga
Belga

En position favorable avec trois longueurs d’avance sur Ostende, le Sporting d’Anderlecht, où tout le monde est apte selon Vincent Kompany, espère valider son billet pour les Playoffs 1 sur le synthétique de Saint-Trond dimanche (18h). Le club bruxellois n’a besoin que d’un point pour ne pas devoir suivre la prestation des Côtiers face au Cercle. « On ne tiendra pas les joueurs au courant du match à Ostende », avance Kompany qui s’attendait à un tel scénario pour cette 34e journée de phase classique. « C’est une saison imprévisible pour tout le monde pas seulement pour Anderlecht. Personne ne pouvait l’écrire à l’avance. Mais je sentais qu’on serait dans la course jusqu’au bout. »

Une rencontre couperet et donc forcément spéciale pour un groupe dont l’expérience est limitée. « C’est dur pour moi de juger s’il y a du stress dans le groupe », indique Kompany. « J’essaie de transmettre ma manière d’être et comment je préparais ce genre de rencontre quand j’étais joueur. Il faut se concentrer encore plus sur les entraînements, être proche de sa famille et de ses amis, bien se reposer et bien s’alimenter. On se prépare pour ce match à Saint-Trond comme pour une demi-finale de Coupe du monde. On a tenté de créer une bulle pour l’effectif et faire en sorte de leur donner un maximum de solutions pour le match. À nous de prendre nos responsabilités et d’avoir un résultat à Saint-Trond. Se qualifier pour les Playoffs 1 serait une étape importante pour ce groupe et pour le club. »

Mais hors de question pour les troupes de l’ancien défenseur de Manchester City de spéculer sur un partage au Stayen. Même s’il est suffisant pour assurer une place dans le top 4. « Il ne faut pas calculer », a répété Kompany. « On l’a jamais fait et pourtant nous avons de bonnes statistiques défensives (NDLR : 34 buts concédés soir la deuxième meilleure défense derrière Bruges avec 24 buts) par rapport à d’autres formations qui évoluent avec un bloc bas et des défenseurs costauds. On jouera ce match à Saint-Trond comme les précédents. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous