Accueil Société

Le Centre de crise au sujet des voyages non essentiels: «Pas la porte ouverte à faire n’importe quoi»

« Ce n’est toujours pas le moment de voyager... C’est mieux si on peut éviter ces voyages », a mis en garde Antoine Iseux du Centre de crise national.

Temps de lecture: 2 min

La baisse significative n’a pas lieu », a mis en garde Yves Van Laethem. « Le taux d’occupation des hôpitaux reste actuellement à un niveau élevé », a assuré le porte-parole interfédéral à l’occasion d’une conférence de presse, ce vendredi 16 avril.

Yves Van Laethem a également fait le point sur la vaccination du personnel de santé dans les maisons de repos. De fortes disparités existent en fonction des régions, avec une couverture vaccinale nettement plus importante en Flandre (86,5 %) qu’en Wallonie (58,2 %) et à Bruxelles (47 %). « Si on essaye de voir pourquoi les personnes refusent cette vaccination, dans la grande majorité des cas, il n’y a pas de raison médicale, explique l’infectiologue. Il y a clairement un blocage par rapport à la vaccination chez certaines personnes, tant au niveau du personnel qu’au niveau des résidents. Les raisons de ce refus devront être approfondies pour essayer d’améliorer ces scores qui ne sont pas bons en Wallonie et à Bruxelles. »

Le Centre de crise a également fait le point concernant la fin de l’interdiction des voyages non essentiels à l’étranger. « Cela n’est pas la porte ouverte à faire n’importe quoi, a mis en garde Antoine Iseux du Centre de crise national. Ce n’est toujours pas le moment de voyager... C’est mieux si on peut éviter ces voyages. Il est toujours fortement déconseillé d’effectuer des voyages à l’étranger parce que le virus y circule encore énormément. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Charlot Michel, vendredi 16 avril 2021, 18:47

    Bruxelles est en zone rouge, toutes les communes avoisinantes sont en zone rouge, je ne vois pas ce qu'on risque de plus en allant dans un pays lui aussi en rouge .....On peut maintenant voyager, et on va le faire. Les conseils de Vandenbroecke, Decroo fils et Cie, ils peuvent se les garder.

  • Posté par Stéphane Bouioukliev , vendredi 16 avril 2021, 16:48

    En mettant de côté les voyages hors Europe, j'attend toujours que nos experts m'expliquent scientifiquement en quoi le fait de se rendre sur la côte d'Opale par exemple ( l'exposition au risque semble la même que chez nous ) constitue un facteur tel de sur risque qu'il justifie , au retour, deux tests et une quarantaine alors que , en même temps, je peux me rendre à la Vlaamse kust en train et me promener sur une digue noire de monde sans aucune limite ni contrainte Je n'ai pour ma part pas de souci à respecter une règle dès lors que je lui trouve un sens (même si ce sens n'est parfois pas celui que j'aurais souhaité ) . Ici, je n'en trouve pas... Face à des mesures (très) restrictives de nos libertés, je pense que les citoyens ont droit à un petit effort de pédagogie de la part de nos décideurs et ce afin de les aider à comprendre . Ce sentiment d'être considéré comme des abrutis incapables de comprendre et donc tout juste digne de subir les règles me dérange au plus haut point . Je pense que cette attitude fait le lit des populistes . J'avoue être inquiet pour l'avenir de nos démocraties et craindre les prochaines élections qui très probablement exprimeront des extrêmes

  • Posté par T. M., lundi 19 avril 2021, 11:48

    Je vous rejoins tant dans le raisonnement que dans vos inquiétudes.

  • Posté par Barban Marco, vendredi 16 avril 2021, 14:04

    L'argument de la possibilité de voyager à nouveau sera à coup sûr de nouveau utilisé par les aigris du voyage si les chiffres de contamination repartent à la hausse dès la semaine prochaine. Depuis 3 mois et demi, ils devaient trouver une autre explication à cette hausse des chiffres sachant que nous étions enfermés en Belgique. Maintenant que certains vont vouloir de nouveau voyager, leur argument tarte à la crème préféré va être pouvoir être utilisé plein pot.

  • Posté par Trevis Yvette, vendredi 16 avril 2021, 14:00

    qu'en est-il de se rendre dans sa résidence secondaire en France ??

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko