Une dernière journée de championnat cruciale pour les Rouches: voici les différents scénarios qui qualifieraient le Standard pour les playoffs 2

Les Liégeois ont toutes les cartes en main.
Les Liégeois ont toutes les cartes en main. - Photo News

Le Standard aura longtemps cru être en mesure de se qualifier pour les playoffs 1. Après une très bonne entame de championnat, les ouailles de Bruno Venanzi ont tutoyé les sommets durant de longues semaines. Et puis, une première descente aux enfers. Les Liégeois ont connu deux mois sans la moindre victoire, chutant de la deuxième à la douzième position. Ce qui a, logiquement, coûté la tête de l’entraîneur français Philippe Montanier…

Après la trêve hivernale, le matricule 16 a repris la compétition avec un autre tacticien à sa tête, Mbaye Leye. Et, visiblement, l’arrivée de l’ancien buteur a insufflé un véritable vent de fraîcheur dans les travées de Sclessin. Portés par ce nouvel élan, les joueurs principautaires ont enchaîné quatre victoires… avant de retomber, à nouveau, dans leurs travers. Les Liégeois ont à nouveau connu sept rencontres sans victoire, de quoi voir leurs espoirs de qualification pour les playoffs 1 s’envoler définitivement…

Avant d’entamer cette dernière journée de championnat, le Standard a toutefois l’occasion de limiter la casse. En effet, les Rouches sont encore en lice pour une qualification pour les playoffs 2. Mieux encore, ils ont leur sort entre leurs mains !

Rappelons-le, cette saison, les playoffs 1 ne comptent que quatre équipes, tout comme les playoffs 2. Les clubs classés entre la cinquième et la huitième place sont donc qualifiés pour cette mini-compétition. Et, en cas de victoire de Genk en Coupe de Belgique, le vainqueur des playoffs 2 donnera un ticket européen. C’est donc l’une des deux options des Liégeois pour apparaître sur la scène européenne la saison prochaine. L’autre, évidemment, c’est de remporter cette Coupe de Belgique…

Avant d’aborder cette dernière journée de Pro League, six équipes sont en lutte pour trois places en playoffs 2 : le Beerschot avec 47 points et 14 victoires (en cas d’égalité au nombre de points, c’est le nombre de succès qui déterminera le classement), le Standard avec 47 points et 12 victoires, Zulte Waregem avec 46 points et 14 victoires, La Gantoise avec 46 points et 13 victoires, Malines avec 45 points et 12 victoires, et OHL avec 45 points et 12 victoires. La dernière place sera attribuée à Ostende (52 points) ou à Anderlecht (55 points), en fonction de celui qui ne se qualifiera pas pour les playoffs 1.

À l’exception de Charleroi-Eupen, qui se disputera samedi à 18h30 et de Antwerp-Genk, qui se jouera samedi à 20h45, toutes les rencontres de cette dernière journée débuteront dimanche à 18h. Le Club de Bruges reçoit Mouscron, Courtrai reçoit Malines, Ostende reçoit le Cercle de Bruges, OHL reçoit Waasland-Beveren, le Standard reçoit le Beerschot, Zulte reçoit La Gantoise et Saint-Trond reçoit Anderlecht.

Si le Standard bat le Beerschot

Battre le Beerschot, c’est évidemment la meilleure idée en vue de la qualification. Dans ce cas, le Standard pointerait à 50 points, et il passerait devant son adversaire du soir. Forcément, les Rouches ne pourraient plus être dépassés par l’un des concurrents cités plus haut, et ils s’assureraient une place en playoffs 2.

Si le Standard partage contre le Beerschot

Indéniablement, un partage ne ferait les affaires de personne. N’oublions pas que les Anversois jouent, eux aussi, leur avenir européen ce dimanche. Ils se rendront donc, légitimement, avec le couteau entre les dents en bord de Meuse. Et les ouailles de Will Still sont tout à fait capables d’obtenir un bon résultat sur la pelouse de Sclessin.

En cas de partage, les Rouches seraient donc toujours à égalité avec le Beerschot, avec 48 points, mais derrière les Anversois au nombre de victoires (14 d’un côté, 12 de l’autre). Le club liégeois pourrait donc être potentiellement dépassé par trois équipes… et se faire éjecter du Top 8 !

Pour éviter ce scénario, il faudrait alors : soit un partage entre Zulte et Gand combiné à la défaite ou au partage de Malines ou de OHL, soit une victoire de Zulte ou de Gand combiné aux défaites ou aux partages de Malines et de OHL. Dans tous les autres cas, le Standard serait en vacances à partir du 25 avril, date de la finale de Coupe de Belgique…

Si le Standard s’incline face au Beerschot

Une défaite serait, forcément, une catastrophe pour le blason de Sclessin, car elle ne laisserait que très peu de scénarios favorables aux Standardmen. En cas de revers, les Rouches devront, tout d’abord, espérer qu’il n’y ait pas de partage à l’Elindus Arena. Sinon, Zulte Waregem et Gand passeraient devant le club de la Cité ardente, avec le même nombre de points, mais plus de victoires au compteur. Il faut donc impérativement une victoire de Zulte ou de La Gantoise. Mais ce n’est pas tout. En plus de ce succès, il faut absolument que Malines et OHL ne remportent pas leur rencontre !

Autant dire qu’une défaite des Rouches ce dimanche compromettrait fortement leurs chances de qualification pour les playoffs…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous