Accueil Économie Emploi

Télétravailler à l’étranger? C’est possible, mais il y a des règles

De plus en plus d’employés s’exilent dans des contrées plus clémentes pour accomplir leurs tâches professionnelles. Un bon plan garanti ? Attention au casse-tête administratif hors des frontières belges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pourquoi télétravailler avec un mur de béton sous le nez alors que vous pourriez rédiger vos rapports professionnels face à la mer ou à des sommets enneigés ? A l’heure où le télétravail est de plus en plus ancré, vous êtes sans doute nombreux à vous être posé la question. Rappelons tout de même que les voyages seront, à partir de lundi, toujours fortement déconseillés, mais, à plus long terme, l’idée pourrait bien en titiller plus d’un. L’aventure dépend un peu d’où vous souhaitez poser votre ordinateur. Et sur ce point, soyons clairs : tout sera plus facile si vous restez dans le royaume. La première chose à savoir, c’est que la loi ne s’oppose pas au fait de télétravailler ailleurs qu’à la maison. « Elle dit que le télétravail peut être effectué au domicile du travailleur ou en tout autre lieu choisi par lui. Sous-entendu quand même avec l’accord de l’employeur ou en tout cas moyennant une information préalable de celui-ci », détaille Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Charlot Michel, dimanche 18 avril 2021, 12:05

    Et, tant qu'à travailler depuis le Maroc ou la Tunisie voire l'Espagne, pourquoi ne pas faire faire le travail par des locaux, qu'on paierait beaucoup moins cher ? On le fait déjà pour les call-centers ....

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 18 avril 2021, 13:33

    Beaucoup de « travailleurs » belges ne se rendent pas compte qu’on peut très facilement se passer de leurs précieuses « compétences » et « haute valeur ajoutée ». Le temps leur enseignera la réalité du monde qui les entoure. De force.

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs