Jérémy Perbet, ancien joueur de Charleroi, signe pour deux saisons au RFC Liège

Jérémy Perbet avait terminé meilleur buteur de D1A avec les Zèbres lors de la saison 2015-2016.
Jérémy Perbet avait terminé meilleur buteur de D1A avec les Zèbres lors de la saison 2015-2016. - PHOTO NEWS / JIMMY BOLCINA

Pour son premier transfert du mercato, le RFC Liège frappe un très grand coup ! À la recherche d’un attaquant de pointe, le matricule 4 a réussi à convaincre Jérémy Perbet. L’attaquant français débarque à Rocourt avec un CV impressionnant dans ses bagages.

Formé à Clermont, en France, avant des passages à Strasbourg et Angers (Ligue 2), il a ensuite mis le cap sur notre pays qu’il a écumé du nord au sud et de l’est à l’ouest avec des piges à Charleroi, Tubize, Lokeren, Mons, La Gantoise, le Club de Bruges, Courtrai et dernièrement OHL. Si le CV impressionne, ses statistiques également puisqu’il compte 201 matches de D1 belge pour 90 buts et 16 passes décisives. Sans oublier ses saisons en D1B, avec 48 matches pour 30 buts et 2 passes décisives. En tout, il a presque atteint le cap des 200 réalisations chez les pros !

Au sommet de sa carrière, il a aussi connu le championnat espagnol avec une saison et demie à Villarreal pour lequel il a disputé 30 matches de Liga pour 11 buts. Il est aussi passé par la Turquie et Istanbul Basaksehir durant deux saisons.

Il a éliminé Tottenham

Précisons encore que le Tricolore, meilleur buteur de Jupiler Pro League avec Mons (2011-2012) et les Zèbres (2015-2016), a disputé dix matches d’Europa League avec Gand, lors de l’exercice 2016-2017, une formidable aventure continentale stoppée en huitième de finale de l’épreuve par Genk, après avoir créé l’exploit face à Tottenham au tour précédent. Jérémy Perbet avait largement participé à cette qualification historique en plantant deux buts aux Londoniens, un à l’aller (1-0) et un autre au retour (2-2).

Objectif : rejoindre la D1B

En manque de temps de jeu à OHL, où il avait été relégué dans le noyau B cette année, Jérémy Perbet avait un peu disparu des radars… Ce n’est pas pour autant que sa cote auprès des clubs belges a baissé puisque l’attaquant disposait de nombreuses offres. Approché par Deinze, Mandel United ou encore Tirlemont, il a finalement opté pour le projet du RFC Liège. À 36 ans, il ne voulait pas rester sur un échec et souhaitait continuer à jouer dans un club ambitieux. Avec l’objectif de rejoindre la D1B endéans les deux prochaines saisons, le challenge a séduit le Français qui souhaitait également retrouver un club francophone.

Il prépare aussi tout doucement son après-carrière puisqu’il suit les cours d’entraîneur avec Guillaume Gillet et Emile Mpenza notamment. Un Guillaume Gillet qu’il pourrait peut-être retrouver à Liège puisque ce dernier a toujours émis le souhait de terminer sa carrière dans son club de cœur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-174934567-full

    Par Jonas Bernard

    Standard

    Le Standard doit absolument retrouver la recette!

  • Une saison particulière pour le Buffalo.

    Par Christophe Caulier

    Standard

    Laurent Depoitre préface la rencontre au Standard: «Le perdant pourra oublier l’Europe...»

  • Image=d-20190502-3TP7LU_high

    Par Propos recueillis par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Patrick Goots: « Se priver de Refaelov, c’est se tirer une balle dans le pied »

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous