Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Le golf du Bois d’Arlon verra bien le jour, mais réduit dans son concept

Le projet du promoteur grand-ducal Robby Schintgen devait être un des plus beaux golfs d’Europe. Mais entre le concept de base et la délivrance officielle du permis fin mars, il s’est passé 5 ans et bien des péripéties, surtout d’ordre écologique. Le terrain de golf sera fonctionnel dans environ deux ans, mais il sera limité à 27 trous au lieu des 45 espérés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 6 min

Quand il a racheté le domaine du château du Bois d’Arlon suite à une faillite il y a huit ans, le promoteur luxembourgeois Robby Schintgen rêvait déjà d’y aménager un golf, sa passion. Mais il n’était encore propriétaire que de 27 hectares entourant le château et il lui manquait les indispensables 190 hectares voisins, qui avaient été mis à blanc sans vergogne quelques années plus tôt par un exploitant forestier ardennais. Il concrétisa cet achat complémentaire lors d’une vente publique, en 2014.

D’emblée, il s’adjoignit les services d’architectes réputés pour dessiner son rêve via deux terrains de golf de 18 trous, plus un practice d’apprentissage de 9 trous, avec l’envie d’en faire un projet avec peu d’équivalence en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs