Accueil Immo

Quand l’Ardenne se met au flamand

A Daverdisse et à Vresse-sur-Semois, les acheteurs néerlandophones se multiplient et transforment peu à peu ces communes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 8 min

Une fois le bois Saint-Remacle traversé, un pays de pierres et d’ardoises se dévoile. L’entrée de l’autoroute n’est qu’à dix kilomètres. Dix petites minutes et le dépaysement de l’Ardenne s’offre à vous. Daverdisse, commune la moins peuplée de Belgique, a la particularité d’avoir sa maison communale… à Haut-Fays, les trois plus petits villages de l’entité (Gembes, Daverdisse et Porcheresse) s’étant ligués, lors de la fusion des communes, pour que le nom de la commune n’aille pas au grand.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 17 avril 2021, 19:02

    Et alors! Quel est le problème?

  • Posté par Ramscheidt Geoffrey, samedi 17 avril 2021, 21:00

    Je préfère le chant du coq pour m éveiller ;-)

  • Posté par Ramscheidt Geoffrey, samedi 17 avril 2021, 17:57

    L eau monte....et les paisible villages sont troublés le we par les aboiements.

  • Posté par G Jean Luc, samedi 17 avril 2021, 14:40

    Wallonia, waar vlamingen voelen zich thuis ! avec leur mentalité bien sûr.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, samedi 17 avril 2021, 16:23

    >>>> "waar vlamingen zich thuis voelen !" aub.

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs