Accueil Monde Europe

Merkel, Macron et Zelensky appellent au retrait des troupes russes à la frontière ukrainienne

Ils désirent que la région aillent vers la désescalade.

Temps de lecture: 1 min

Angela Merkel, Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky ont appelé vendredi au retrait des troupes russes à la frontière avec l’Ukraine, dans un souci de « désescalade » dans la région.

Les dirigeants allemand, français et ukrainien ont partagé, lors d’une visio-conférence, « leurs préoccupations quant à l’augmentation des troupes russes à la frontière avec l’Ukraine ainsi qu’en Crimée illégalement annexée » et ont appelé à un retrait de « ces renforts de troupes afin de parvenir à une désescalade », selon un communiqué commun transmis par la chancellerie allemande.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, vendredi 16 avril 2021, 18:43

    Il y en a qui aiment à jouer avec le feu. Poutine avance ses pions. Il sait pertinement bien que ni l'Union Européenne, ni les Etats-Unis ne risqueront un conflit armé pour l'Ukraine, certainement pas pour le moment. Il va "récupérer" le Donbass, comme il a "récupéré" la Crimée et puis ça sera tout. Ça parlera fort, mais ça sera tout. Comme d'habitude. Poutine ne peut pas se permettre de voir l'Ukraine entrer dans l'OTAN ou devenir membre de l'Union Européenne, même si, dans les deux cas, c'est peu probable. L'indépendance de l'Ukraine reste une blessure ouverte, comme un membre amputé qui ne veut pas guérir. On oublie souvent que la Russie est née à Kiev.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 17 avril 2021, 9:56

    "le président ukrainien devrait arrêter de jouer les va-t-en-guerre". Ou à nouveau l'art et la manière d'inverser la réalité des choses... Patrick Yamedjeu, encore un petit effort et vous finirez par arriver au même "niveau de compétence" que votre "maître à penser" sur ce point. Quant à la Géorgie, il est clair qu'à l'époque de sa "mise au pas brutale" (méthode "Poutine" bien connue) cette république du Caucase allait "envahir" son "minuscule" voisin russe...

  • Posté par Patrick Yamedjeu, vendredi 16 avril 2021, 23:00

    D'accord avec vous. C'est pour cela que le président ukrainien devrait arrêter de jouer les va-t-en-guerre. Une guerre qu'il perdra en même temps qu'une bonne partie de son territoire. Son ami Georgien ne l'a pas prévenu?

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une