Accueil Monde

Fidel Castro a fait ses adieux mais la vieille garde reste aux manettes

Secoué par les réformes économiques et le rapprochement avec les Etats-Unis, le Parti communiste cubain ne veut pas d’autres bouleversements. La jeune garde attendra donc.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Est-ce pour contrebalancer la visite historique récente de Barack Obama à Cuba et son discours appelant les Cubains à s’ouvrir à la nouveauté ? Fidel Castro a en tout cas fait mardi une apparition forte et exceptionnelle à la cérémonie de clôture du 7e congrès du Parti Communiste cubain (PCC). Depuis sa mise en retrait en 2008 pour raisons de santé, l’ex-lider maximo n’était que rarement apparu en public. Ce mardi, c’est d’une voix forte mais parfois tremblante d’émotion qu’il a voulu faire ses adieux aux Cubains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs