Énorme surprise à Monte-Carlo : Rafael Nadal éliminé en quart de finale (vidéo)

Rafael Nadal
Rafael Nadal - EPA

Cette édition du Masters 1000 de Monte-Carlo (terre battue/2.460.585 euros) réserve décidément bien des surprises. Après la défaite inattendue du N.1 mondial Novak Djokovic en huitièmes et l’exclusion avant même son entrée en lice de Daniil Medvedev (ATP 2) pour un contrôle positif au coronavirus, le rendez-vous monégasque a perdu sa troisième tête de série et lauréat à onze reprises, Rafael Nadal (ATP 3).

Le maître des lieux est passé à côté de la première manche. Coupable de 13 fautes directes et pas en rythme au service, il n’a pas été capable d’inquiéter le Moscovite (6-2).

Mécontent de son niveau de jeu, l’Ogre de l’ocre a montré des signes d’agacement, chose plutôt rare dans son chef, après avoir perdu d’entrée sa mise en jeu dans le deuxième set. Loupant trois occasions de recoller à 3-3, le Taureau de Manacor a serré le jeu pour aligner 4 jeux de rang afin d’égaliser à une manche partout (4-6).

On pensait alors Nadal avoir fait le plus dur, mais Rublev a prouvé qu’il n’était pas membre du top 10 pour rien. Il a aussi démontré qu’il avait également évolué à tous les niveaux, notamment mentalement, en se remettant directement sur le droit chemin. Perdant son service à trois reprises en début de set, Nadal s’est incliné 6-2 dans la dernière manche, perdant pour la première fois contre le Russe.

En venant à bout de Nadal, le Russe de 23 ans, 8 titres sur le circuit dont 5 en 2020 et 1 en 2021, est resté invaincu cette saison après avoir remporté la première manche. Il affiche le bilan de 22 victoires pour aucune défaite dans ce cas de figure.

Rublev, qui n’avait jamais fait mieux qu’un 2e tour à Monte-Carlo, défiera Casper Ruud (ATP 27) pour une place en finale. Le Norvégien a battu le tenant du titre Fabio Fognini (ATP 18), sur courant alternatif, en deux sets et 1h36 de jeu : 6-4, 6-3. Il s’agira d’un nouveau test pour Ruud, 22 ans, également tombeur de l’Argentin Diego Schwartzman (ATP 9) et de l’Espagnol Pablo Carreno-Busta (ATP 12).

En début de programme, le Grec Stefanos Tsitsipas, 5e joueur du monde, a profité de l’abandon de son adversaire en quarts de finale, l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (ATP 58), pour rejoindre le dernier carré.

Il y défiera Daniel Evans (ATP 33), qui a renversé David Goffin (ATP 15). Le Britannique, après s’être offert le scalp de Novak Djokovic en huitièmes, s’est imposé 5-7, 6-3, 6-4 après 2h41 de jeu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-156992238-full

    Par Yves Simon

    Tennis

    Anvers, port d’attache d’Andy Murray

  • Le moment historique où Ruben Bemelmans valide la «remontada» belge contre la Bolivie: 7-6, 6-2 contre Mulker Dellien.

    Par Yves Simon

    Tennis

    Johan Van Herck après la victoire belge en Coupe Davis: «C’est le début d’un nouveau cycle»

  • Van Herck, Gillé, Geerts, Bergs, Bemelmans et Vliegen sont prêts à relever le défi. @DR

    Par Yves Simon

    Coupe Davis - Fed Cup

    Ils veulent raviver la flamme de la Coupe Davis

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous