Bundesliga : But annulé par le VAR à la 95e et nul pour Leipzig qui ouvre la voie du titre au Bayern (vidéo)

La joie de courte durée de Youssuf Poulsen
La joie de courte durée de Youssuf Poulsen - AFP

Certes la tâche sera dure pour le «Rekordmeister», diminué par les blessures, sur la pelouse du troisième Wolfsburg. Mais une victoire rapprocherait beaucoup les Munichois d’un neuvième titre consécutif.

Diminué par les absences (Lewandowski, Goretzka, Gnabry, Tolisso, Süle, Douglas Costa), le champion en titre sera attendu de pied ferme par les «Loups» de Wolfsburg, qui défendent leur place sur le podium et leur qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Leipzig, qui avait retrouvé ses deux défenseurs centraux français Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté (dans une défense à trois avec Willi Orban), a buté sur une équipe de Hoffenheim parfaitement en place.

Le RB n’était pas dans un grand soir, manquant à la fois de rythme et de percussion. Résultat, il a fallu attendre la 53e minute pour assister au premier tir cadré de la rencontre, par Christopher Nkunku pour Leipzig, sans grand danger pour le gardien de Hoffenheim.

Malgré les changements apportés par le coach Julian Nagelsmann en deuxième période, le match est resté sans passion presque jusqu’au bout. Un but de la tête de Yussuf Poulsen à la dernière seconde du temps additionnel a d’un seul coup fait monter l’adrénaline, mais l’arbitre l’a invalidé pour une main après être allé vérifier les images sur son écran de bord de touche.

Pour Hoffenheim, 11e avec six points d’avance sur le barragiste, ramener un point d’un déplacement chez le deuxième est un bon résultat, même si l’équipe n’a jamais semblé jouer pour la victoire.

La semaine de Leipzig a aussi été marquée par les rumeurs autour de son coach Julian Nagelsmann, qui a démenti être en discussion avec le Bayern pour remplacer la saison prochaine Hansi Flick.

Flick, régulièrement cité comme successeur du Joachim Löw à la tête de la sélection nationale après l’Euro, n’a toujours pas confirmé son intention de rester la saison prochaine à Munich, où il a pourtant un contrat jusqu’en 2024.

L’ancienne gloire du Bayern Lothar Matthäus, toujours proche du club, avait affirmé mercredi que les dirigeants du Bayern avaient entamé des pourparlers avec Nagelsmann.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous