Des centaines de jeunes font la fête à Knokke, plus de 100 procès-verbaux dressés par la police

Image d’illustration : rassemblements de jeunes à Knokke en juillet 2020.
Image d’illustration : rassemblements de jeunes à Knokke en juillet 2020.

L’été dernier, déjà, les images avaient fait le tour du pays. Plusieurs centaines de jeunes faisaient la fête dans les rues du Knokke après la fermeture des bars. Rebelote dans la nuit de vendredi à samedi où des centaines d’adolescents se sont rassemblés sur la plage et la digue de Knokke. Les jeunes, pour la plupart âgés de 14 à 16 ans, ont causé beaucoup de nuisances sonores.

La police met, de nouveau, en avant le comportement de leurs parents. « S’ils ne se soucient pas de leurs enfants, nous sommes un peu livrés à nous-mêmes », a déclaré le chef de la police, Steve Desmet, à nos confrères du Het Laatste Nieuws.

La police de la zone essaie, dans un premier temps, de faire un travail de prévention. Depuis le 1er avril, 250 procès-verbaux ont été émis, principalement pour infraction au couvre-feu ou pour l’organisation de « lockdown parties ». Vendredi soir, quelques centaines de jeunes étaient présents, selon le chef de la police. « Ce sont toujours les mêmes groupes qui se retrouvent entre 19 heures et minuit. Nous essayons de tout résoudre de manière ordonnée. Les jeunes provoquent surtout des nuisances sonores et, ici et là, quelques dégâts. Parfois, nous constatons également des cas d’ivresse publique. Heureusement, il n’y a pas de violence. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous