Les voyages non essentiels autorisés dès le 19 avril: quelles sont les règles?

BELGAIMAGE-175066887
AFP

L’interdiction des voyages non essentiels dans l’Union européenne prend fin le 19 avril. En ce qui concerne les voyages en dehors de l’Union, les règles européennes restent d’application. Un avis de voyage négatif reste en vigueur pour tous les voyages non essentiels.

Les règles pour le départ

Concrètement, l’interdiction de voyage est levée et sera désormais « remplacée par un contrôle strict » des obligations de dépistage et de quarantaine qui valent pour les retours de zones considérées comme à risque (pour l’heure, tous les pays de l’UE et de l’espace Schengen sont au rouge sauf rares exceptions, principalement régionales). Les voyages non essentiels depuis ou vers des territoires hors de l’UE sont toujours interdits.

Le ministère des Affaires étrangères recommande aux voyageurs belges de s’enregistrer sur TravellersOnline.

Les voyageurs doivent ensuite se plier aux règles du pays dans lequel ils se rendent. Certains pays existent un test PCR, d’autres une quarantaine – des règles qui sont régulièrement adaptées et mises à jour sur le site des Affaires étrangères.

Les règles pour le retour

Les voyageurs doivent remplir le Passenger Locator Form au plus tôt 48 heures avant votre arrivée en Belgique.

À leur retour, les voyageurs doivent alors suivre un régime strict de tests et de quarantaine obligatoires. Il faut passer un premier test le premier jour du retour/de la quarantaine et un second test le 7e jour. Le Passenger Location Form permettra à la police de repérer les personnes qui ne se font pas tester à leur retour. Toute personne qui ne respecte pas les règles relatives au dépistage s’expose à une amende corona de 250 euros.

Si le test du 7e jour est négatif, la quarantaine peut prendre fin. S’il est positif, le voyageur doit rester chez lui pendant 10 jours.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous